Magazine Poésie

Le Martyre d'Hypatie d'Alexandrie - Naga-Uta ou Chôta -

Par Raymond_matabosch

Hypatie d'Alexandrie.jpg

I

Dans la ville de savoir,

ville de délices

et ville d'exubérances,

ville décadente

et, la religiosité,

étroite d'esprit,

irrationnelle, insensée,

obtuse et dénuée

de toute philosophie

civilisatrice,

de tout sens d'humanité,

attisant le vice

animal des sectateurs,

théâtre des pires

atrocités et massacres,

dans Alexandrie

et sa septième Merveille,

cultivée, radieuse

et adulée par ses proches,

humble, vertueuse,

tempérante et humaniste,

fine lettrée, belle,

aux « r-dire », farouche

à la séduction et païenne,

Hypatie y tient

des conférences publiques

et, à des disciples

issus des couches aisées

de la société,

y dispense enseignement

et pédagogie

mêlant les mathématiques,

la philosophie

et les sciences naturelles.

Dignité de l’âme

et élégance physique,

sa beauté subjugue

et sa renommée s’accroît,

excitant haine féroce

II

Éveil religieux,

Hypatie est dérangeante.

Sa science innée,

discordante avec la foi,

portant grand ombrage

à l'irrationalité

théologienne

chrétienne, « ennemie du Christ »,

ainsi le décrète,

fanatique, intransigeant

et grand pourfendeur

des hérésies judaïques,

paganes, ariennes,

et novatiennes, Cyrille,

dans la succession

de son oncle Téophile

le nouvel évêque

en terres d'Alexandrie.

Prêches incendiaires

galvanisant les esprits

et hordes de moines

haranguant la populace,

arrachée de force

à sa litière, Hypatie

est traînée dans une église

où, violentée,

déshabillée, lapidée,

elle y connaît mort

atroce. Corps démembré,

par une meute en liesse,

porté en triomphe,

les chrétiens chantent louanges.

Hier persécutés,

persécuteurs devenant,

en nom de Jésus,

Cyrille, Saint, reconnu,

et, père et docteur

de l’Église, élevé,

la logique est religieuse

© 2014 Raymond Matabosch

Extrait du recueil  : "Les Oies sauvages",

Naga-uta, Haïbun et Katauka


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raymond_matabosch 1136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine