Magazine Société

469° Petites nouvelles du front

Publié le 26 janvier 2014 par Jacques De Brethmas

Madame Kościuszko Morizet...
Ça ne fraternise pas vraiment sur le front de la bataille de l'homophobie. Voyez cette pauvre NKM sur le sentier de la guerre de l'hôtel de ville, qui ne sait plus à quel saint se vouer.
D'habiles exégètes essaient de nous faire croire que sa fameuse « abstention militante » lors du vote du mariage pour tous serait une originalité qui la distinguerait, -et elle seule- du troupeau UMP dans sa volonté inégalitaire.
Eh bien non. Il semble bon de rappeler que deux députés UMP ont voté pour le pariage pour tous ( Benoît Apparu et Frank Riester), et que quatre autres se sont abstenus en même temps qu'elle sans prétendre « militer » pour autant : (Nicole Ameline, Bruno Lemaire, Pierre Lellouche et Edouard Philippe). Sa position n'a donc rien d'original, c'est juste en qualifiant cette petite lâcheté de geste militant qu'elle tente de se singulariser.
La voilà, à la suite ce ce dangereux grand écart, exposée aux sarcasmes des deux camps. Des pro-mariage bien sûr, pour être arrivée si près de l'orgasme libertaire sans y céder, et également de la horde sauvage des inégalitaires homophobes qui la poursuit sans relâche dans son propre camp.
469° Petites nouvelles du front http://www.decroissance.org/?chemin=textes/kosciuscko-morizet
Alors, elle essaie, par d'habiles discours plus empreints de verbiage que de résolution de se tirer de ce mauvais pas. Non sans se fourvoyer dans certaines impasses que les militants gay se font une joie de relever. « Vous qualifiez d'homophobes tous les gens qui ne sont pas d'accord avec le mariage gay ».
Non madame... Nous qualifions d'homophobes tous ceux qui refusent l'égalité des droits aux citoyens homosexuels, en vertu de la constitution, en vertu de la déclaration des droits de l'homme, en vertu de la loi n o 82-683 de Raymond Forni , et en vertu encore de la loi la n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale, dont l'article 158 englobe la préférence sexuelle au nombre des discriminations punissables.
Ne pas juger les homosexuels avec les mêmes lois que les autres citoyens, en toute matière, est un délit. Autant dire que la loi française était en conflit avec elle-même aussi longtemps qu'elle ne garantissait pas cette égalité, et le restera tant que l'accès à la PMA ne sera pas équitablement garanti.
De même, Nathalie Kosciusco Morizet s'était déclarée partisane d'une « alliance civile en mairie », reprenant à son compte la promesse du CUC (contrat d'union civile) faite par Sarkozy avant son élection et jamais tenue.
C'est croire, et les plus riches s’accommodent fort bien d'une telle promesse, que de petits arrangements financiers et fiscaux entre ennemis peuvent escamoter le conflit. Mais c'est oublier que les consciences républicaines ne sont pas à vendre : si les gays sont à ce point attachés au mariage pour tous », ce n'est pas tant pour le mariage lui-même que pour l'égalité citoyenne qu'il représente.
469° Petites nouvelles du front http://www.meltybuzz.fr/nkm-ses-affiches-electorales-parodiees-par-le-collectif-humour-de-droite-theater-680178-1938323.html
N'oublions pas que la discrimination des homosexuels, qui était passée aux poubelles de l'histoire, a été remise en vigueur par les lois de Pétain en 1942. Le refus d'accès au mariage était le dernier point symbolique sur lequel achoppait l’égalité réelle. Son abolition consistait à refermer définitivement le couvercle sur cette latrine restée béante depuis trop longtemps, au point qu'on en vient à suspecter ceux qui veulent toujours le tenir ouvert de nostalgie de la puanteur fasciste.

LES BÊTISES DE LA CENSURE

DELL
Dell avait récemment proposé aux serveurs britanniques un système de filtrage censé protéger nos têtes blondes des sites pornographiques qualifiés « d'offensifs ».. Résultat : de nombreux sites hard passaient au travers des mailles du filet, notamment grâce à des miroirs et des sites de redirection, alors que de nombreux sites associatifs, sociaux ou médicaux devenaient inaccessibles...
GOOGLE
Hexagone gay (rien à voir avec le livre « Hexagone » de Lorant Deutsch!!) est une archive irremplaçable de l’histoire homosexuelle française. Il n'en existe aucune autre aussi riche... Eh bien le compte d'Hexagone Gay a été désactivé par Google Adsense, privant le site de nombreux contacts et de toute publicité, au motif de la publication de deux photos qui ont fait le tour du monde en 1970... La première est celle dYves Saint Laurent, posant chastement dénudé pour la publicité de son parfum en 1971, -on l'a vue sur tous les murs de Paris-, et la seconde la pochette de disque où Michel Polnareff montrait ses fesses en quittant la France pour Hollywood... Photo qu'on a également vue sur tous les murs et dans toutes les vitrines de disquaires, puisqu'à l'époque, cette profession existait encore. Du coup, j'hésite à les reproduire directement sur le blog. On se sait jamais... On peut encore les voir ici et ici... et aussi sur la page Facebook d'Hexagone gay...
Et enfin, un petit florilège de chansons anti-catholiques, à l'heure où, pendant que j'écris, quelques douzaines des plus acharnés d'entre eux défilent sous une pluie battante dans le cadre de leur jour de colère...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jacques De Brethmas 464 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine