Magazine Asie

L'esthétique de nôh, n°2

Publié le 28 janvier 2014 par Nanae

J'avais écrit sur le nôh, théâtre traditionel du Japon.

C'était, pour moi, la première rencontre avec les vrais masques de nôh, et j'en étais très fascinée.

Heureusement, j'ai eu de la chance, encore une fois, de savourer l'univers mystérieux et profond de cet art serein.

C'était à l'occasion d'une visite d'un groupe étranger étant au courant des arts asiatiques, et on m'a y convoquée en tant qu'interprête et assistante.

Voici quelques masques des hommes.

En haut : Shunkan 俊寛 (exilé) à gauche, Kawazu 蛙 (noyé) deuxième à gauche, Shôjô 猩猩 (fée soulard) les deux à droite.

En bas : Kojô 小午尉 (vieillard) à gauche, Omoni-akujô 重荷悪尉 (vieillard fou d'amour) deuxième à gauche, Dôji 童子 (jeune garçon de messager) les deux à droite.

IMG_4493

L'artiste japonaise de masque du nôh nous a expliqué les noms de ces personnages.

Pour moi, une japonaise, la physionomie de chaque visage est tres éloquante, et cela se comprends facilement quel masque représente quel rôle.

Je me demande, pour vous aussi, c'est tacite ? Ou bien, cela dépend de la nationalité...?

"Qui suis-je ?"

IMG_4506

En outre, un acteur de nôh était parmi nous pour donner un petit séminaire sur le costume.

Par exemple, vous verrez ci-dessous deux kimonos.

Celuli qui est rouge orangé se sert principalement pour les rôles des jeunes filles, et jamais pour les vieilles femmes.

Par contre, on peut l'utiliser pour le rôle de guerrier aussi, mais par différente façon d'habillement : pour une jeune fille, l'acteur le porte au dessus en tant qu'un manteau, et pour un guerrier, au dessous en tant qu'une chemise.

Et comme ça, le spectateur peut distinguer si c'est une fille ou un soldat.

IMG_4494

De la même façon, le kimono en bleu pâle dans la photo ci-dessus s'utilise pour les personnages différents comme fantôme féminin ou aristocrate, et le kimono en bleu foncé ci-dessous soit pour un guerrier soit pour une prajnâ (般若 hannyâ, ogresse jalouse).

IMG_4495

Ainsi, non seulemnet la couleur et le motif du kimono, mais aussi la façon d'habillement expriment la caractéristique de chaque rôle.

Une fois appris la règle du nôh, cela peut être compréhensible, mais pour un ignorant (oui, je parle de moi !), il doit être difficile de suivre et comprendre l'histoire qui se déroule sur la scène...

Il nous a montré également des éventails et d'autres accessoires spéciaux pour le théâtre.

Là aussi, il y a une combinaison d'un éventail pour un rôle.

IMG_4497

Le monde du nôh est vraiment prafond et il y a beaucoup de choses à apprendre.

Et ça me donne envie d'apprendre encore et encore...

À la fin du séminaire, l'acteur nous a fait essayé un kimono.

C'était bien lourd !

IMG_4505


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nanae 707 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte