Magazine Société

La Gauche (Le PS) serait-elle devenue fourbe, dissimulatrice et lâche ?

Publié le 28 janvier 2014 par Philippejandrok

MMV591411_TFR.jpg"Depuis plusieurs mois, la tendance en matière de chômage est à la stabilisation. Mais stabiliser ne suffit pas. Ce que nous devons faire, c'est la diminution, l'inversion. Ce n'est pas une question de statistiques, mais de femmes et d'hommes qui parfois désespérèrent…"

Déclaration de notre Président en Turquie, on se demande d’ailleurs ce que vient faire ce type de discours à l’international, d’autant que les Turcs ne connaissent pas ce problème à ce degré.

En Turquie, la création d’entreprise et le marché de l’emploi ne rencontrent pas les mêmes difficultés créées par l’administration française à l’emploi.

Pierre Moscovici ajoute « qu’il n’y a pas de raison qu’un chef d’entreprise aujourd’hui n’embauche pas »…

C’est amusant, parce que tous les chefs d’entreprise prétendent le contraire, l’état ne fait aucun effort pour justement favoriser l’embauche et assène systématiquement les entreprises, de taxes nouvelles, dissimulées, en prétendant en supprimer, il en rajoute une, deux, trois par derrière, jusqu’à les pousser à fermer parce qu’elles ne peuvent plus faire face à leurs charges.

Des artisans vont jusqu’à faire des crédits pour payer leurs taxes par manque de trésorerie ????

Comment cet état vampire peut-il accepter de pousser vers la précarité des entreprises responsables d’employés ??? Alors, qu’il prétend lutter contre le chômage ??? Et après, il s’étonne qu’il n’y ait plus de commerce de proximité, d'artisans, d'entreprises productive ?

Les petites entreprises sont justement prises à la gorge et ne peuvent plus s’en sortir au point que, parfois, un ouvrier vit mieux que son patron qui n’a droit à rien, aucune allocation, aucun soutien.

Le gouvernement Socialiste a voté des lois d’imposition assommantes pour les PME/PMI, alors qu’il aurait justement dû alléger les charges pour améliorer la création d’emploi et l’embauche - c’est ce qu’à fait le président Obama aux USA pour préserver l’emploi - et aujourd’hui, alors que les lois sont votées, notre gouvernement prétend qu’il n’y a pas de raison de ne pas embaucher ???

Combien d’artisans, de commerçant sont pris à la gorge et ne s’en sortent plus ? Et l’état a la prétention de nous faire croire qu’il y a une stagnation de l’emploi et non plus un recul ?

Soyons sérieux, qui peut croire à de pareilles inepties ?

Il s’agit bien d’un discours de politiciens qui ne vivent pas dans la réalité. Si c’était vraiment le cas, que le Président nous explique pourquoi les Français quittent les régions pour se concentrer dans les grandes villes en croyant y trouver une meilleure situation que celle qu’ils ont ailleurs, pourquoi les jeunes diplômés fuient-ils la France, et ce ne sont pas les inepties du ministère de l’emploi qui prétend que la majorité des diplômés avec Bac+5 obtient un emploi, ah, c’est certain, en tant que secrétaire, car le niveau est aujourd’hui plus élevé, comme pour celui de facteur, ou d’instituteur, les diplômés n’obtiennent plus d’emploi à la hauteur de leurs compétences, parce que les employeurs refusent de les payer, ils sont trop qualifiés et les charges sociales résultantes sont trop élevées, la preuve, on met à la porte des quadragénaires, quinquagénaires, compétents et capables parce qu’ils coutent trop chers ???

Au Japon, 1ere puissance économique mondiale, les gens travaillent jusqu’à plus de 70 ans, parce qu’ils s’en sentent capables, parce qu’ils ont des compétences et qu’ils doivent former les plus jeunes, en France, en Australie, et ailleurs, on vire les plus compétents qui coutent trop chers et on laisse les jeunes apprendre sur le tas en faisant des erreurs qui auraient pu être évitées, où est la logique de ce type de fonctionnement ?

Pourtant, l’Association pour l’Emploi des Cadres (JT France2, Élise Lucet, du 10 octobre 2013), prétend justement que les jeunes diplômés ont d’énormes difficultés à trouver un emploi, ainsi, plus d’un tiers d’entres eux ne trouve pas d’emploi, alors qu’aujourd’hui, notre Ministère de l’emploi prétend fièrement le contraire en nous présentant des statistiques ?

Or ceux qui s’amusent avec les statistiques savent qu’elles sont fausses la plupart du temps, elles ne sont qu’un argument pour clore toute discussion, puisque personne ne peut vérifier la validité de celles-ci, et quand la validité est prouvée, il est trop tard, l’information, le mensonge est déjà passé depuis longtemps.

On se croirait en France, dans un pays du bloc de l’Est avec une tentative de contrôle de l’information pour rassurer les Français qui savent, quoiqu’il arrive, que la réalité est bien différente de ce que le gouvernement imagine qu’elle est, ou qu’il veut nous faire croire qu’elle est.

Les Français ont aussi des enfants en recherche d’emploi, les parents sont également mis à la porte de leur entreprise, ils savent très bien comment cela se passe, ils ne sont pas naïfs.

Il y a une désinformation et un mensonge pratiqué par les institutions de notre pays et le pire, est que cette désinformation est pratiquée par un gouvernement Socialiste qui s’est fait élire pour ses qualités d’honorabilité et qui se montre tout aussi malhonnête que les précédents gouvernements de Droite.

Grace à ce comportement déviant, ils ont mis fin à la croyance d’une Gauche ouverte et capable, pour devenir une Gauche fourbe, dissimulatrice et lâche, comme l’attitude privée d’un président qui trompe sa maîtresse avec une autre et qui, au bout de deux ans de présidence, la congédie pour vivre pleinement sa romance. Un bel exemple de probité pour un président qui déçoit, non seulement ses supporters, mais les Français.

On aurait souhaité qu'il soit aussi efficace dans sa politique de lutte contre le chômage que dans sa vie privée ; un article dans la presse "people", et hop, virée la fausse première Dame, des articles sur le chômage, on ne les compte plus et où sont les résultats probants ? Bientôt, on apprendra que c'est le président lui-même qui a organisé cette histoire, qui sait ?

Enfin, c'est une belle leçon de moralité de la part de cette Gauche qui avait l’outrecuidance de nous imposer un Ministre de l’Économie (M. Cahuzac), tricheur, menteur, fraudeur, en prétendant que personne ne savait ?

Allez, les mensonges de ce gouvernement de Gauche ne valent guère mieux que ceux de l’UMP, ils parviennent juste à nous dégouter du monde politique et à pousser les citoyens à se réfugier vers l’Extrême Droite qui leur tient le discours de celle qui pourra apporter une solution, un autre mensonge, certes, mais comme les français ne l’ont pas essayé celui-là, que risquent-ils, se disent-ils.

Voilà comment de pseudo démocrates poussent la mère des Droits de l’Homme vers le chaos démocratique.

Nous vivons une époque formidiable… 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine