Magazine

Frédéric Alegoët. Le surfeur aux pieds sur terre

Publié le 05 mai 2008 par Mcabon

Elles sont rares les marques finistériennes à l'aura internationale. KanaBeach appartient à cette catégorie. En l'espace de 20 ans, son fondateur, Frédéric Alegoët, a réussi là où tant d'autres sont tombés. Récit d'une aventure dans le textile.

Dans les success stories à l'américaine, tout commence dans un garage. En Bretagne, c'est dans une cidrerie, pour les frères Guillemot, créateurs d'Ubisoft, ou bien sur une plage de sable fin pour Kana Beach, celle du Trez-Hir en l'occurrence. « J'ai passé pas mal de temps sur la côte méditerranéenne et je me suis rendu compte que le tourisme ne devait pas être la seule activité économique pour une région comme la Bretagne. Et je me suis lancé ». En 1987, Fred Alégoet fonde KanaBeach après des études en Droit. Vingt années ont passé et la marque est toujours là. « Au départ, on a mis toute notre énergie, notre motivation dans ce projet. Sans calcul mais avec entrain et enthousiasme. Aucun principe de départ n'était établi, pensé, gravé dans le marbre. Nous étions tous autodidactes », se rappelle le dirigeant. Le portrait diffère aujourd'hui. L'entreprise conserve son caractère et son tempérament mais ses méthodes de gestion se rapprochent des normes du marché. « C'est tout l'enjeu de notre transformation. Comment rester ce que nous sommes, conserver notre identité et satisfaire nos objectifs commerciaux ? ». Le tournant est là : maintenir un esprit pop, ouvert et décontracté tout en se pliant à un certain nombre de règles plus conventionnelles.

FAl__go__t.JPG

(more…)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mcabon 97 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog