Magazine Séries

Critiques Séries : The Originals. Saison 1. Episode 12. Dance Back From the Grave.

Publié le 30 janvier 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2014-01-29-23h22m24s66.jpg

The Originals // Saison 1. Episode 12. Dance Back From the Grave.


Ah, encore un bon épisode de The Originals. Cette série est vraiment sur une bonne lancée et tout cela me rassure pour la suite. Après une première partie de saison plutôt réussie, la série poursuit son bout de chemin avec un épisode tout aussi réussi à mon humble avis. En tout cas, je n’ai rien à redire car cela fonctionne toujours aussi bien tout simplement. Ce que j’aime bien avec cette série c’est le fait qu’elle ne cherche pas à rester sur ses acquis. Elle est donc constamment en évolution et c’est assez beau à voir. Notamment du point de vue de Papa Tundé, l’une des sorcières que Sabine/Celeste à fait renaître lors du rituel Harvest. C’est un personnage complexe mais qui trouve rapidement sa place dans la série et surtout son sens dans les intrigues que celle-ci développe. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cela soit un personnage qui tient ses pouvoirs de la mort de serpents et de vampires mais pourquoi pas. En tout cas, le côté très mystique de The Originals me plait et cet épisode associe tous les ingrédients qui font de cette série une bonne série. Que demander de plus en somme.
Cet épisode cherche également à nous présenter qui il était par le passé et quel est son plan maintenant. Tout cela n’est pas sans rappeler The Vampire Diaries qui a plus ou moins la même manière de venir à bout de ses intrigues. Ce n’est pas une mauvaise chose que la série développe tout cela de cette façon, surtout que les personnages sont assez fascinants par moment. Je ne peux pas m’empêcher d’adorer le Klaus de The Originals alors que celui de la série mère commençait à me taper sur le système. Et pendant ce temps Rebekah devient celle qu’elle n’a jamais été dans la série mère et qu’elle aurait peut-être dû être plus tôt. Pour en revenir aux flash-backs, je dois avouer que ceux-ci servent très bien le récit. Rien n’est à jeter dans cette série et c’est tout ce qui me plait bien évidemment. Comment ne pas apprécier ce que The Originals tente de faire avec ses personnages et ses histoires. De toute façon, je n’ai tout simplement rien à redire. Au travers du personnage de Papa Tundé, la série parvient à nous emmener presque ailleurs tout en conservant ce qui fait l’originalité et la force du spin off.

vlcsnap-2014-01-29-23h39m21s0.jpg
La confrontation entre Klaus et Marcel était très réussie. C’est au travers de ce genre de choses que l’on voit à quel point The Originals a du potentiel et qu’elle peut aller encore beaucoup plus loin. Il ne faut pas griller toutes les cartes d’un coup j’en conviens mais l’univers est à mon sens suffisamment riche pour ne pas tomber dans les travers de la mauvaise série. Par ailleurs, The Originals me fait aussi me rendre compte à quel point American Horror Story : Coven a complètement raté son traitement de la Nouvelle Orléans. The Originals en fait un portrait si passionnant et réussi qu’il est impossible de ne passer un agréable moment devant cet épisode. J’ai aussi bien aimé le fait que Cami prenne un peu plus les choses en main, ou encore Sophie qui était un peu mieux intégrée dans l’histoire. Il y avait plein de petites choses de ce genre qui donnent à l’épisode un sens assez différent. Comme quoi… Maintenant il ne me reste plus qu’à attendre de voir comment The Originals peut évoluer car il y a énormément de potentiel au travers de Rebekah et de ce qu’elle nous prépare.
Note : 7/10. En bref, toujours aussi bonne cette série évolue dans le bon sens.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines