Magazine

FCGB vs PSG (Coupe de la Ligue)

Publié le 14 janvier 2014 par Bsketeur @bsketeur
FCGB vs PSG (Coupe de la Ligue)

Première mi-temps

Le match démarre timidement et l'absence de pressing Girondin, sur la première relance, permets au PSG d'avoir le pied sur le ballon. Les Girondins sont bien en place dans leur moitié de terrain avec une ligne de 5 au milieu et de 4 en défense. Ils obligent les parisiens a stéréotyper leur jeu en jouant en appui sur Ibra.

Après une petite vingtaine de minutes, les Bordelais prennent leurs aises et s'enhardissent. Ils commencent à poser des problèmes à l'équipe Parisienne par l'intermédiaire de Nguemo et de leur côté gauche. Les Bordelais ont bien compris qu'il ne fallait pas se fatiguer à presser et bloquer les ailes parisiennes pour les empêcher de prendre de la vitesse, et ils le font très bien.

Les dix dernières minutes sont un peu plus rythmées sous l'impulsion de Ménez qui commence à prendre un peu plus confiance et provoque de plus en plus. Le PSG a toujours autant la possession de balle, même si cela est toujours aussi stérile en occasion de but, même Ibra n'y arrive pas. Quel solution? le banc?

Bon pressing des Parisiens en tout fin de première qui amène l'action sur la droite avec un centre en retrait de Lucas pour Pastore qui ouvre le score. La mi-temps est sifflée sur ce but.

La timide première période des Parisiens se termine donc en beauté avec ce but de Pastore qui va, j'espère, le libérer et libérer les siens. Allez courage pour la deuxieme mi temps.

Deuxième période

Très mauvais début de deuxième période avec un pressing un peu plus présent des Bordelais qui récupèrent un ballon par l'intermédiaire de Poko qui se retrouve seul face à Sirigu et ne se fait pas prier pour égaliser. Voilà tout l'art des parisiens de se mettre seul en difficulté.
Il va falloir réagir vite. Mais se sont les Bordelais qui continuent sur leur début de deuxième periode avec un bon pressing et de bonnes séquences de jeu aux abords de la surface parisienne, mais Thiago silva veille au grain comme à son habitude. Les Parisiens n'y sont clairement pas en ce début de seconde période.

A l'heure de jeu les Parisiens se décident à mettre du rythme et Ménez perce dans la défense Bordelaise, il met à contribution Carrasso qui repousse la frappe, sur le deuxième ballon. Il effectue un arrêt de grande classe sur la reprise de Digne. Chacun a son temps fort. C'est au tour des Bordelais d'être très présent dans le camp Parisiens mais cela est aussi stérile que les Franciliens en première période.

Les Bordelais se montrent de plus en plus présent dans ce dernier quart d'heure, Lolo le sent bien, il fait rentrer Matuidi ainsi que Lavezzi pour apporter un peu de fraicheur et essayer de faire la différence en cette fin de match.
Le match devient de plus en plus débridé et les actions vont d'un but à l'autre. La première équipe qui va marquer va sans doute faire un très grand pas vers la qualification.

Récupération de Pastore au milieu de terrain qui fixe les défenseurs et transmet à rabiot qui s'est bien projeté vers l'avant, en face à face avec Carasso il ne manque pas de se racheter de son erreur qui nous coute l'égalisation. Pastore doublement décisif sur ce match avec pas mal de passages à vide mais décisifs quand même.

Pastore est aussi à l'origine du troisieme but avec une passe dans la surface pour Cavani qui fait un controle orienté pour lui même, et se fait subtiliser le ballon par Matuidi qui marque le troisième but de notre équipe.

A 3-1 dans les arrêts de jeu, le PSG fait tourner le ballon pour gérer cette fin de match.

Match très pénible et peu plaisant à regarder, mais comme face a l'ACA le PSG gagne encore.
Qui peux arrêter le rouleau compresseur?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bsketeur 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog