Magazine

Quand tout à coup...

Publié le 27 novembre 2007 par Alainreynaud34


Perdus dans nos rêves le cœur porté par la douce mélodie que sifflotait le « curieux » nous étions comme absents du reste du monde. Quand tout à coup je sentis peser comme une chape de plomb, le vent s’était presque arrêté et les chuchotements, si guillerets d’habitude s’étaient tus. Je donnais un vague coup de pied au curieux qui lui, continuait à siffloter, trop occupé à son tour de séduction pour s’apercevoir de quoi que ce soit.
–« hey ! Mais qu’est-ce qui te prend ? » Grogna-t-il ?
–« been… tu n’as pas remarqué la lourdeur soudaine de ce silence ? » lui dis-je en tentant de comprendre ce qui se passait.
–« baisse-toi ! » me dit-il à voix basse,
-« baisse-toi tu vas me faire remarquer ! »

-« mais je croyais que c’était justement ce que tu voulais, te faire remarquer ? Non ? »
-« mais non idiot ! Je ne te parle pas d’Anaalah, tourne-toi abruti d’humain. Vous autres ne voyez que la moitié des choses, vous êtes incroyablement aveugles. Ha c’est bien la peine d’avoir des yeux, pour ce que vous en faites… »
C’est à ce moment que j’ai compris. Ses gestes étaient lents et ordonnés, on sentait qu’elle cherchait quelque chose. Rien dans son comportement ne témoignait de la plus petite gentillesse.
-« Arachnayaah, c’est pas son vrai nom… mais moi, je l'appelle comme ça... » Me souffla le « curieux » à l’oreille.


Pour suivre le cours de cette histoire, inscrivez-vous sur le flux RSS.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alainreynaud34 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte