Magazine

Joli mois de mai s’annonce chargé…

Publié le 06 mai 2008 par Tanialoue

Cela pourrait être un nouveau dicton… Le joli mois de mai célèbre généralement l’arrivée du printemps, la renaissance de la vie florale, le gazouillement des oiseaux ou encore le retour des beaux jours… Mais ce mois de mai 2008 s’annonce d’un tout autre genre au Liban. Il devrait être très chargé, politiquement parlant !

Et cela commence dès mercredi 7 mai avec une grève générale… tient cela me rappelle quelque chose. Simplement cette manifestation s’est rapidement transformée en affaire politique, comme beaucoup de grève, je l’accorde. Aoun, le leader du parti d’opposition chrétien, la défend fermement et souhaite en même temps, faire tomber le gouvernement Siniora. Rien que ça ! Dans son discours, il en a également profité pour s’insurger contre Joumblatt, le leader druze, qui avait critiqué la campagne de communication du Hezbollah et leurs armes financées par l’Iran. Sans compter sur ces propos sur le contrôle sécuritaire de l’aéroport par le Hezbollah. Du coup, Aoun a tenu à aborder tous ces sujets dans son discours de peur qu’on ne lui coupe l’herbe sous le pied…

En même temps, s’il veut être élu président c’est maintenant ou jamais puisque l’élection se déroule le 13 mai… enfin, on entend cela depuis novembre ! Mais il faut bien avouer que tout le monde met la main à la pâte. « Les négociations avancent », « le dialogue se poursuit », et pourtant les noms d’oiseaux fusent entre les partis, mais bon, on est habitué à ce genre de comportement parfois puéril de la part des politiques. Mais qui sait… peut-être qu’un président sera finalement élu à cette date… Car le 13 mai est une date relativement importante pour la suite des évènements, presque un symbole ! La raison ? Le 14 mai 2008, Israël soufflera ses 60 bougies ! Aïe… Je vais faire un peu d’histoire pour ceux qui ne connaissent pas trop le-pourquoi-du-comment sur les tensions entre les pays arabes du Moyen-Orient et Israël :

L’Etat Israélien a donc été créé le 14 mai 1948 au lendemain de la seconde guerre mondiale et du génocide nazi, contre les juifs. Ainsi, les Nations unies ont décidé de créer un état juif sur la Terre sainte, où vivait alors, notamment, le peuple palestinien. En fait le plan qui devait être appliqué au départ était le suivant : créer un état juif (55 % du territoire) et un état arabe (45 %). Non ce n’était pas les concernés qui décidaient mais les vainqueurs de la guerre en manque d’adrénaline ! Simplement, dans la mise en place de ce super plan, l’Etat arabe est passé à la trappe. Ou plutôt, l’histoire en a décidé autrement. La guerre judéo-palestinienne et le conflit israélo-arabe ont permis à Israël d’augmenter d’un tiers le territoire qui lui était alloué. Du coup, les palestiniens ont été évacués, ou se sont exilés, selon les sources, vers la Jordanie et le Liban, notamment. Sans le vouloir, ou peut-être que si en fait, je ne sais pas, la « communauté internationale » a créé les conditions d’un conflit interminable… que nous vivons encore 60 ans après.

Alors pour le Liban, et beaucoup de pays du Moyen-Orient, cet « anniversaire » ne sera pas célébré, enfin pas comme le feraient les israéliens… Et pour troubler les festivités, les Palestiniens ont également prévu une manifestation le jour de la Nakba - la catastrophe. Ainsi plus de 100 000 réfugiés vivant au Liban devraient se réunir devant la frontière israélienne dans le Sud-Liban pour une marche… Le joli mois de mai ne s’annonce pas tout rose au pays du Cèdre… mais tant qu’il n’est pas rouge sang…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanialoue 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte