Magazine Rugby

Les Lions, le juste retour

Publié le 26 février 2014 par Sudrugby

Posted By on Feb 26, 2014 | 0 comments

Un an après avoir été injustement écartés du Super Rugby pour laisser la place aux Southern Kings, les Lions, la franchise basée à Johannesburg a regagné sa place sur le terrain lors d’un barrage aller-retour face à ces mêmes Kings. Si leurs meilleurs joueurs ont été prêtés à d’autres franchises comme Franco van der Merwe, Elton Jantjies, Lionel Mapoe ou Derick Minnie, les autres cadres ou espoirs locaux en ont profité pour remporter la Vodacom Cup 2013 puis organiser une tournée face à des clubs Européens et Américains. Une tournée pour former un groupe et préparer ce retour en Super Rugby. Il est vrai que leur dernière apparition dans la compétition avait été très décevante, un peu comme ce que nous ont proposé les Kings en 2013. Le staff a changé, les joueurs aussi et même si bien figurer sera difficile, les Lions veulent assurer leur présence au plus haut niveau. Les victoires face aux Cheetahs et surtout aux Stormers lors des deux premières journées ont d’ailleurs envoyé un message clair aux franchises qui auraient pu prendre de haut ces Lions.

Warren Whiteley Golden Lions Super Rugby Johannesburg

Warren Whiteley, numéro 8, a été nommé capitaine des Lions pour le Super Rugby 2014. Il a été récompensé pour sa fidélité à l’Ellis Park alors qu’il était courtisé l’an passé.

LEUR SAISON 2013 ET QUELQUES TRANSFERTS

Johan Ackermann Golden Lions Super Rugby

Bons débuts de Johan Ackermann comme entraîneur

Pas de Super Rugby au programme en 2013 pour les Golden Lions mais uniquement une participation à la Vodacom Cup qu’ils ont remporté puis à la Currie Cup où ils se sont inclinés en demi finale. Hormis ces compétitions “obligatoires” en Afrique du Sud, les Lions ont organisé quelques rencontres de gala face à des clubs Européens puis une tournée aux USA. John Mitchell et Carlos Spencer remerciés fin 2012, c’est l’ancien entraîneur des avants et international Sud Africain Johan Ackermann qui est aujourd’hui à la tête de la franchise. Les principaux recrutements sont les retours de prêts de leurs cadres et surtout d’avoir réussi à conserver les bons joueurs du squad qui ont pris le risque de faire l’impasse sur du rugby de haut niveau en 2013. Cette marque de confiance leur permet aujourd’hui d’être considérés comme les tauliers de l’équipe. On note tout de même l’arrivée du talonneur des Bulls Willie Wepener passé par l’ASM Clermont Auvergne, du deuxième ligne des Cheetahs Martin Muller après son transfert avorté au Pays de Galles et de l’ancien Bulls Stefan Watermayer. Vous l’avez compris, c’est en interne grâce à leur académie que les Lions ont bâtit leur équipe pour 2014. Il est vrai que la franchise n’est pas au mieux financièrement depuis le départ de leur sponsor Coca Cola début 2013 tout juste remplacé par Xerox début février 2014. C’est en tout cas une bonne nouvelle de retrouver l’Ellis Park au programme du Super Rugby!

ANALYSE, POSTES PAR POSTES

Julian Redelinghuys Golden Lions Super Rugby

Barré par Jannie du Plessis aux Sharks, Julian Redelinghuys espère percer avec les Lions

Pas de grands noms en première ligne ni même beaucoup de bouteille! Au talonnage seul Willie Wepener qui a joué deux ans à l’ASM Clermont Auvergne avant de rentrer en Afrique du Sud pour devenir remplaçant de Ralepelle aux Bulls possède une expérience significative. Il a emprunté la Ben Schoeman Freeway entre Pretoria et Johannesburg au cours de la dernière Currie Cup où il a été “échangé” avec Callie Visagie. Mais Wepener ne part pas titulaire à Jo’burg, le poste étant plutôt promis à Robbie Coetzee, lui aussi formé chez les Blue Bulls mais à l’Ellis Park depuis fin 2012. Son engagement au cours des matchs amicaux et lors du barrage a été apprécié par Johan Ackermann. Malcolm Marx sera présent en back up mais fera surtout ses gammes en Vodacom Cup. A gauche Schalk van der Merwe, originaire du Free State mais ne possédant pas d’expérience en Super Rugby part avec une longueur d’avance sur Jacques van Rooyen qui était encore amateur il y a deux ans! Impressionnant avec la Pretoria Police en division amateur après quatre saisons en Varsity Cup, son essai avec les Golden Lions a été concluant. van der Merwe a lui été formé au contact de Naka Drotské et Os du Randt mais avait besoin de temps de jeu d’où son arrivée à Jo’burg. Grâce à la bonne Currie Cup des Pumas, Corné Fourie a lui aussi intégré l’effectif de Lions pour ce Super Rugby. A droite on retrouve Julian Redelinghuys, l’ancien prometteur pilier des Sharks parti chercher du temps de jeu dans le Gauteng ainsi que Ruan Dreyer qui a fait ses débuts pour les Lions en 2012 bien que bloqué à l’époque par Pat Cilliers et CJ van der Linde.

Franco van der Merwe Golden Lions Super Rugby

Franco van der Merwe, la valeur sûre de la touche des Lions

En seconde ligne la valeur sûre se nomme Franco van der Merwe qui, bien que ne possédant qu’une sélection avec les Springboks, fait régulièrement partie des regroupements et des tournées depuis deux saisons et l’arrivée d’Heyneke Meyer. Prêté aux Sharks la saison dernière, il a participé aux 16 rencontres (dont 15 comme titulaire) de la franchise de Durban. Expérimenté, puissant, agressif et bon en touche, il est tout naturellement un des leaders de la province à laquelle il est fidèle depuis 2007. A ses côtés nous retrouvons Franco Mostert qui comme bon nombre de ses coéquipiers a été formé aux Blue Bulls et avec les Tuks de la University of Pretoria avant de voir si l’herbe était plus verte à Johannesburg. Il s’est cependant blessé dans un accident de voiture en 2013 et n’a repris qu’en début d’année. Il sera en concurrence avec Martin Muller qui arrive du Free State après une courte expérience en Super Rugby avec les Stormers puis les Cheetahs et surtout un transfert avorté chez les Dragons au Pays de Galles. Remarqué avec les Leopards en Currie Cup, le profil de MB Lusaseni plaît à Ackermann. Plus habitué à la Varsity Cup voire aux divisions inférieures, il va devoir hausser son niveau de jeu. Chris van Zyl a éclos sur le tard et sera disponible en cas de pépins.

Derick Minnie est le vice capitaine de Warren Whiteley, deux troisièmes ligne

Derick Minnie est le vice capitaine de Warren Whiteley, deux troisièmes ligne

Le backrow me semble être le poste où les Lions sont le plus qualitativement renforcé même si les noms ne sont pas ronflants. Certes la troisième ligne ne compte aucun Springboks mais plutôt des profils de joueurs qui feraient le bonheur de clubs du Top 14 à l’instar des Vosloo, Claassen ou Sowerby avant eux. Derick Minnie est titulaire aux Lions depuis 2010 malgré un prêt à court terme aux Sharks la saison dernière. Il a d’ailleurs profité de son passage à Durban pour inscrire 3 essais en 3 rencontres dont une comme titulaire. Dans une équipe jouant souvent avec deux fetchers, il est très important pour son rôle des les rucks ainsi que pour sa puissance et sa mobilité. Il ne lui reste qu’à s’améliorer en discipline pour être plus complet. Jaco Kriel est le pendant de Minnie côté fermé et est lui aussi un joueur du cru formé aux Golden Lions. Cette saison sera sa première comme titulaire s’il continue de convaincre Ackermann avec sa bonne défense. Enfin Warren Whiteley a été nommé capitaine de cette équipe et part titulaire au poste de numéro 8. Excellent leader, très mobile grâce à son expérience avec les Blitzbokke à VII, Whiteley est titulaire à l’Ellis Park depuis son arrivée des Natal Sharks en 2010. Il aura pu se former au contact de Josh Strauss ou Cobus Grobbelaar avant de prendre lui même en main le leadership de la province. La troisième ligne ne comptant malheureusement que trois postes, les excellents Willie Britz et Warwick Tecklenburg, originaires respectivement du Free State et des Blue Bulls, devront se morfondre sur le banc malgré des performances très intéressantes au cours de l’année 2013.

Marnitz Boshoff Golden Lions Super Rugby

Marnitz Boshoff, belle satisfaction de ce début de saison

A la mêlée le titulaire devrait être Michael Bondesio, présent au club depuis 2011 et désormais affranchi de la concurrence de Vermaak et Kockott. Malheureusement blessé jusqu’à la septième journée, c’est Faf de Klerk, licencié aux Pumas, qui est en charge du poste de demi de mêlée depuis le début de saison. Ce dernier est d’ailleurs passé par les académies des Bulls et des Lions avant de devenir titulaire avec la province basé dans le Mpumalanga, promue cette année en Première Division de la Currie Cup. Ross Cronje, qui pourrait prochainement représenter le Zimbabwe au niveau international, sera comme en 2012 le back up de Bondesio mais aussi visiblement de de Klerk qu’il a remplacé en cours de match contre les Cheetahs et les Stormers. A l’ouverture le poste semblait être la propriété d’Elton Jantjies, un des plus grands espoirs du pays en 10 et Springboks à 2 reprises. Insuffisamment remis d’une blessure à l’épaule, l’ouvreur prêté aux Stormers la saison dernière va tout de même devoir se battre avec le surprenant Marnitz Boshoff qui réalise un début de saison exceptionnel, principalement grâce à son jeu au pied. Le retour de Jantjies en équipe première sera savamment planifié car Ackermann ne souhaite pas briser la bonne dynamique actuellement en place avec “Bossie” Boshoff aux commandes. Et on le comprend! Heureusement ce dernier peut également évoluer à l’arrière et compter ces deux joueurs dans un XV de départ peut être un avantage indéniable. Il sera en tout cas difficile de se passer du talent de Jantjies qui, bien qu’ayant traversé une période sportive délicate en 2013, reste un des joyaux du rugby Sud Africain. Guy Cronje, frère jumeau de Ross, pourra également gratter quelques minutes de temps de jeu en cas de blessures.

Lionel Mapoe Super Rugby Golden Lions

A 26 ans Lionel Mapoe n’est plus un jeune prometteur mais un joueur confirmé et leader des 3/4

Alwyn Hollenbach, fidèle des Lions depuis 2009 a fait ses débuts en Super Rugby en 2006 avec les Cheetahs mais a eu des problèmes à s’imposer comme titulaire. Cela semble pourtant chose faite cette année où il occupe le poste de premier centre grâce à sa capacité à franchir les rideaux défensifs et à constamment avancer sur le terrain. Il est en concurrence avec Stefan Watermayer, ancien grand espoir des Bulls qui a quitté Pretoria en 2011 pour tenter sa chance du côté du Pays de Galles chez les Ospreys. Mais victime du salary cap imposé du côté de Swensea, il est rentré au pays, tout d’abord aux Griquas avant de s’imposer du côté des Pumas et de gagner sa place en Super Rugby. Il a participé à la Nations Cup avec les Springboks en 2013. Polyvalent centre/ailier Lionel Mapoe devrait occuper le poste de second centre. Joueur des Lions depuis 2011 après un imbroglio entre les Cheetahs son ancien club et un vrai faux départ aux Sharks, il a été prêté aux Bulls la saison dernière. Cet ancien grand espoir Sud Africain n’a jamais réussi a percer au plus haut niveau et a souvent été pénalisé par des blessures. Il reste tout de même un joueur complet, puissant et très rapide, un bel atout dans une équipe joueuse. JW Jonker, a repris sa carrière après l’avoir interrompue suite à des blessures récurrentes à la cheville. Revenu très fort avec les Pumas, il complète le stock de centres dans le groupe tout comme Dylan des Fountain, aux club depuis 2011 après un court passage par Aironi en Italie.

Chrysander Botha Golden Lions Super Rugby Namibia

Le rugby Namibien à l’honneur grâce à Chrysander Botha

L’ailier le plus expérimenté internationalement de l’équipe est… Namibien! En effet Chrysander Botha est probablement le meilleur joueur des Welwitschias actuellement en exercice, il a d’ailleurs participé à la dernière Coupe du Monde en 2011. Membre des Lions depuis 2012 après avoir impressionné en Varsity Cup avec la University of Johannesburg, il a fait ses débuts en Super Rugby cette année. Un joueur à suivre! On retrouvera à ses côtés le vieux briscard Deon van Rensburg, 32 ans et titulaire avec les Lions depuis son arrivée des Leopards en 2009. Un joueur rapide mais surtout intelligent et souvent bien placé. Deon Helberg a fait ses débuts en Super Rugby avec les Bulls en 2010 avant de disparaître du circuit, peut être suite à une surprenante histoire privée. Aux Lions depuis 2012, il n’a pas encore refoulé les terrains du Super Rugby. Anthony Volmink, ailier très rapide et auteur de nombreux essais en Vodacom Cup comme en Currie Cup est aussi une alternative intéressante à l’aile alors que Courtnall Skosan, recruté chez les Blue Bulls, pourra dépanner en cas de blessures. Il a surtout brillé en Varsity Cup avec les Tuks.

Andries Coetzee Golden Lions Super Rugby

Polyvalent, rapide mais fragile, Andries Coetzee est une belle option à l’arrière

A l’arrière nous retrouvons trois espoirs peu expérimentés. Ruan Combrinck a débuté la saison comme titulaire du poste suite à la blessure d’Andries Coetzee pour les 6 premières journées. Titulaire lors du dernier tournoi des Lions en 2012, Coetzee a été brièvement prêté aux Sharks la saison dernière avant de se blesser. Sa polyvalence et ses skills sont très importants pour l’équipe. Son back up Combrinck est également un joueur intéressant, mobile et rapide. Le utility back de Pumas Coenie van Wyk a été recruté en back up le temps de l’absence de Coetzee. Mais suite à son début de saison tonitruant, Marnitz Boshoff pourrait être replacé à l’arrière au moment du retour d’Elton Jantjies. Chrysander Botha peut également occuper ce poste.

Retrouver l’effectif complet des Lions sur cette page!

EQUIPE TYPE PROBABLE

1. Schalk van der Merwe – 2. Robbie Coetzee – 3. Julian Redelinghuys – 4. Franco Mostert – 5. Franco van der Merwe – 6. Jaco Kriel – 7. Derick Minnie – 8. Warren Whiteley (cap) – 9. Michael Bondesio – 10. Elton Jantjies – 11. Chrysander Botha – 12. Alwyn Hollenbach – 13. Lionel Mapoe – 14. Andries Coetzee – 15. Marnitz Boshoff

NOTRE PRONOSTIC

Plutôt pessimiste au sujet des Lions en début de tournoi, les joueurs de Johan Ackermann ont prouvé sur deux rencontres remportées qu’il faudra désormais les prendre au sérieux. Emmenés par un Marnitz Boshoff euphorique et en pleine réussite au pied, ils se sont imposés chez les Cheetahs et très largement à domicile face aux Stormers. Seront ils capables de poursuivre sur cette lancée? Rien est moins sûr même s’ils veulent absolument prouver que leur éviction du Super Rugby 2013 était injuste. Avec des avants solides défensivement et des arrières joueurs, ils pourront embêter plusieurs franchises mais il est toutefois difficile de les imaginer se qualifier pour les play off. Une équipe à suivre et à ne surtout pas prendre à la légère.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sudrugby 8173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines