Magazine Santé

Le cannabis tue : lentement ou pas, la mort est au bout du joint !

Publié le 01 mars 2014 par Infodrogue

Devant la gigantesque propagande en faveur de l’utilisation massive du cannabis dans tous les pays, les parents s’inquiètent.

Le cannabis tue : lentement ou pas, la mort est au bout du joint !

Mais qu’en est-il en réalité ?

Est-ce une drogue douce ? Est-ce un poison… mais qui ne tue pas ? Est-ce juste un passage obligé de l’adolescence sans conséquences pour le reste de la vie ?N’y-a-t-il vraiment aucun danger à laisser nos chères têtes blondes s’amuser de la sorte ? Est-ce réellement moins dangereux que l’alcool ?…

A toutes ces questions, la réponse est NON !

Et toutes les études se succèdent pour démontrer l’une après l’autre qu’il ne s’agit pas d’un jeu anodin, que consommer du cannabis a des conséquences graves qui vont détruire la vie de celui qui en consomme et détruire la société !

Problèmes physiques :

  • Effets cancérigènes très supérieurs à ceux du tabac : gorge / appareil respiratoire / Cancer des testicules
  • Problèmes cardiaques (The Lancet conclut qu’il multiplierait par 5 le risque d’infarctus du myocarde)
  • Problèmes vasculaires (artérites)
  • AVC (accidents vasculaires cérébraux)
  • Douleurs dans le dos, les jambes, le thorax, le ventre et la tête
  • Perturbations de la grossesse et conséquences pour l’enfant à naître
  • Perturbations endocriniennes
  • Immunodépression…
  • Bronchites Pneumopathies Chroniques Obstructives (BPCO)
  • Modifications génétiques
  • Lésions au cerveau parfois irréversibles
  • Augmentation des cellules anormales dans le corps

Problèmes psychiques :

  • Sensations altérées
  • Ebriété (rires bêtes, perte des contrôles moteurs et psychiques).
  • Troubles de la coordination des mouvements et de l’équilibre.
  • Hallucinations
  • Perturbateur de la mémoire de travail (similaires Alzheimer) (5)
  • Difficultés à étudier, déficit d’attention.
  • Désinhibition (passage à l’acte, prise de risque).
  • Syndrome amotivationnel
  • Réflexes amoindris
  • Développement de troubles anxieux, Paranoïa, délire
  • Troubles dépressifs
  • Apathie, somnolence et manque d’enthousiasme
  • Changement de personnalité
  • Relations établies avec les troubles psychotiques, dont la Schizophrénie
  • Suicides (INSERM 2001)
  • Tolérance (nécessité d’augmenter la dose et la fréquence des prises)
  • Dépendance.
  • Induction d’une poly consommation (escalade, polytoxicomanies).

Et une étude supplémentaire vient d’être publiée :

Fumer de l’herbe peut entraîner de sérieuses insuffisances cardiaques, selon un médecin légiste allemand. Même les consommateurs occasionnels pourraient être touchés par ce problème.

Fumer du cannabis semble être plus dangereux que ce qu’on pensait. Le médecin légiste allemand Benno Hartung, de l’Hôpital universitaire de Düsseldorf, est parvenu à prouver que l’herbe pouvait avoir des conséquences fatales pour les consommateurs. Il est arrivé à ses conclusions à la suite d’autopsies réalisées auprès de deux jeunes hommes âgés de 23 et 28 ans. En parfaite santé, ils fumaient régulièrement des joints. Cause officielle du décès: insuffisance cardiaque à la suite de consommation de cannabis.

Durant les autopsies, les médecins ont fait des tests toxicologiques, histologiques, immuno-histochimiques et génétiques. «On ne sait pas exactement de quelle manière le cannabis tue. La seule explication logique est que la consommation d’herbe a provoqué des troubles du rythme cardiaque chez ces deux jeunes hommes», a expliqué Benno Hartung au «Rheinische Post». Les symptômes découverts peuvent uniquement s’expliquer par la consommation de cannabis, a ajouté le médecin.

«A ma connaissance, il s’agit des premiers décès dus à la consommation de cannabis qui ont été prouvés selon les standards scientifiques actuellement en vigueur», affirme Benno Hartung. Les résultats de ses recherches viennent d’être publiés dans le magazine «Forensic Science International». Mais les chercheurs ignorent encore quels sont les consommateurs touchés par ces insuffisances cardiaques. «Théoriquement, tous les consommateurs sont concernés», estime le médecin légiste allemand.

Le point commun de toutes ces conséquences apparaît alors :

Avec le Cannabis, lentement ou pas, la mort est au bout du joint !

Voilà pourquoi les bénévoles de l’association de prévention « Non à la drogue, oui à la vie » sillonnent les rues des grandes villes et distribuent gratuitement les brochures de la série « La vérité sur la drogue », notamment la brochure sur les méfaits du joint.

Le cannabis tue : lentement ou pas, la mort est au bout du joint !

Pour plus d’informations ou pour télécharger ces brochures, contacter Robert Galibert au 06 20 51 17 57 / Info.drogue@gmail.comwww.cestquoiladrogue.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Infodrogue 1066 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines