Magazine Info Locale

Programme municipal « Pour Sevran » avec Stéphane Gatignon

Publié le 07 mars 2014 par Catherine Laccoureye @Municipale93270
Présentation des candidats « Pour Sevran » le 06 03 2014Présentation des candidats « Pour Sevran » le 06 03 2014Présentation des candidats « Pour Sevran » le 06 03 2014

Présentation des candidats « Pour Sevran » le 06 03 2014

Le 23 mars prochain, vous aurez à élire votre nouveau maire et votre nouveau conseil municipal. J’ai l’honneur de vous présenter ma candidature pour Sevran.

L’équipe que j’ai eu l’honneur de conduire en votre nom au cours des six dernières années a été courageuse et compétente. Nous avons beaucoup travaillé pour la commune et chacun peut voir le chemin parcouru.

Par dizaines, les chantiers sortent de terre concrétisant ainsi des milliers d’heures de négociation et de travail de vos élus et des agents communaux.

Tout un symbole, le chantier du commissariat a démarré. On peut voir rue Gabriel-Péri la démolition en cours et les premières installations de chantier. Je pourrais égrainer les nombreux projets que nous avons réalisés depuis les nouvelles écoles et la rénovation urbaine jusqu’au 1, rue de Livry, dans le quartier Sud, dénommé par les enfants du quartier le « Pavillon aux histoires » jusqu’à la nouvelle école du quartier Sud à qui nous avons donné le nom de la résistante « Denise Albert ». Nous avons, avec le nouvel hôtel de ville, engagé le projet cher au coeur de nombreux habitants de valorisation patrimoniale de la ferme de la Fossée.

Nous n’avons pas pu tout faire en six ans. On ne se satisfait jamais de son bilan même s’il est bon. Il faut faire mieux encore surtout quand l’avenir frappe à la porte de notre ville et que nous n’avons pas le droit de le laisser filer entre nos doigts. Cet avenir a un nom, c’est le métro du Grand Paris ! Cet avenir a d’ores et déjà un impact sur notre ville, ce sont les deux nouvelles stations du métro du Grand Paris implantées à Sevran-Livry et à Sevran Beaudottes et pour lesquelles les travaux vont démarrer en 2016. Certes, j’ai forcé le destin ; la bataille pour ces deux stations du métro du Grand Paris a été âpre mais nous l’avons gagnée. Comme projet et comme réalisation, ces nouvelles infrastructures vont permettre dès maintenant à Sevran de se lancer dans une nouvelle période de son histoire.

La page de la désindustrialisation de notre ville est en train de se tourner définitivement. Si nous nous battons ensemble, rassemblés pour l’intérêt de notre territoire et de tous ses habitants, l’avenir ne nous laissera pas au bord du chemin. Ma nouvelle équipe municipale et moi-même sommes prêts à aller au bout de cette opportunité historique pour Sevran. C’est le sens du projet d’aménagement urbain « Sevran Terre d’avenir » qui va amener 4 à 5 000 emplois pour notre territoire. Sevran est une des villes qui investit le plus. Sevran est une des opérations de rénovation urbaine les plus importantes de France. Ce renouvellement urbain, lancé avec le gouvernement de droite, se poursuit avec le gouvernement de gauche parce que les responsables nationaux ont été convaincus par nos arguments.

Sevran est un territoire stratégique qui fait sens pour toutes les communes victimes de la désindustrialisation et de la crise. C’est également le sens de la grève de la faim que j’ai conduite en 2012 pour défendre les finances et les capacités à poursuivre les investissements nécessaires à notre commune et, au-delà, à notre région. Cette action a bénéficié aux 120 villes les plus fragiles de notre pays. Le Parlement a reconduit et augmenté les fonds pour ces communes en 2014.

Oui, Sevran est prête pour la reconquête de notre fierté économique, sociale et écologique. Fierté sevranaise et, au-delà, fierté pour tous les partenaires qui travaillent avec nous. Fierté aussi du combat mené pour l’égalité des territoires car il n’est pas normal au XXIe siècle que des disparités immenses existent encore entre nos villes et certaines communes privilégiées.

Les Sevranaises et les Sevranais travaillent dans toute la métropole. Ils travaillent à l’aéroport de Roissy et dans bien d’autres entreprises. Ils apportent compétence et énergie à l’économie régionale et nationale. Nous avons donc droit à la reconnaissance et à l’égalité. C’est ce combat pour la dignité et le progrès de notre commune et de ses habitants que je mène. Le Grand Paris est l’instrument avec lequel je veux me battre à nouveau pour aller jusqu’au bout de mon engagement vis-à-vis de vous toutes et tous.

La crise est là. Violente, injuste, angoissante. Donnez-moi la légitimité et la force politique d’y faire face.

Stéphane Gatignon


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Catherine Laccoureye 640 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog