Magazine Humeur

Il paraîtrait....

Publié le 16 mars 2014 par Ericguillotte
dimanche 16 mars 2014

- qu’il y a moins de 4 kilomètres entre Little Diomede et Big Diomede, deux îles du détroit de Béring, mais, et c’est dans ce mais que tout l’intérêt réside, elles sont séparées par la ligne de changement de date, ligne imaginaire de la surface de la Terre qui indique l’endroit  où il est nécessaire de changer de date quand on la traverse. Vingt-trois heures séparent donc les deux îles, appelées parfois joliment île de demain et île d’hier, et, en passant de l’une à l’autre, on peut vieillir ou rajeunir, si on le souhaite. Dans quel sens ? Je vous laisse réfléchir, à ça, et à plus. C’est dimanche, on a le temps, faisons ça, prenons une belle feuille de papier, un crayon bien taillé, et posons les choses noir sur blanc.

- qu’on peut aussi saluer quelqu’un en lui demandant son IDH perso. Ce n’est pas son Idéal De vie Humaine, ni, non plus, son Incoercible Désir d’Hurler, mais l’IDH est bien l’Indice de Développement Humain, classiquement mesuré par pays, avec en tête la Norvège et la France en vingtième position, comme vous le savez, selon la formule que je ne vous rappelle pas, en l’écrivant de suite, de la racine cubique de l’indice de longévité multiplié par le niveau d’éducation et le niveau de vie, mais qu’on peut très bien, si on en a envie, mesurer à l’aune de sa propre vie avec une petite calculette solaire. C’est dimanche, on a le temps, faisons ça, prenons une belle feuille de papier, un crayon bien taillé, et posons les choses noir sur blanc.

- qu’on peut demander : qu'est-ce qu’un anorexique qui prend un thé ? Réponse : c'est une fille ou un gars tout bronzé. Les blagues des types qui lisent des mots nouveaux n’amusent parfois qu’eux, surtout si le mot nouveau est nouveau pour ceux qui lisent ou écoutent la blague en question. La tanorexie, puisqu’il s’agit d’elle, synonyme de bronzomanie, est une dépendance pathologique au bronzage, une addiction de plus parmi les nombreuses addictions. On en trouve partout et de toute sorte. Garçon, l’addiction, s’il vous plait. Et on sait tous ce que risque le tanorexique, de foncer foncé tout droit vers les ennuis. Regardons-nous un peu, souffrons-nous ou sommes-nous en passe de souffrir d’addiction ? C’est dimanche, on a le temps, faisons ça, prenons une belle feuille de papier, un crayon bien taillé, et posons les choses noir sur blanc.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines