Magazine Environnement

Pic de pollution : la circulation alternée est mise en place à Paris lundi

Publié le 15 mars 2014 par Bioaddict @bioaddict

Le gouvernement a décidé la mise en place de la circulation alternée à Paris et dans les départements de la petite couronne lundi à partir de 05H30 pour faire face à une "remontée de la pollution". Quels sont les véhicules concernés, quelle amende risquez-vous, et le covoiturage ? Voici les réponses à vos questions. Pic de pollution : la circulation alternée est mise à place à Paris lundi 

Afin de lutter contre la pollution aux particules fines, et alors que les prévisions font apparaître une remontée de la pollution à compter de dimanche soir et pour les journées de lundi et mardi, le gouvernement a décidé de mettre en place la circulation alternée à partir de lundi matin 5h30 à Paris et dans la petite couronne (Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et Val-de-Marne).

"Le Premier ministre est conscient des difficultés que cette mesure risque d'entraîner dans la vie quotidienne des franciliens. Mais cette mesure supplémentaire est nécessaire. Le Premier ministre fait confiance à l'esprit de responsabilité et de civisme de chacune et de chacun" indique le bureau du Premier ministre Jean-Marc Ayrault dans un communiqué de presse paru samedi 15 mars.

La circulation alternée consiste à faire circuler les voitures un jour sur deux, en fonction des derniers numéros de leurs plaques d'immatriculation (pairs ou impairs). "Lundi nous serons le 17, c'est un jour impair, donc les plaques impaires pourront rouler", a indiqué le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, à la radio France Info ce samedi 15 mars. Pour mardi, le dispositif devrait être maintenu, donc cette fois pour les plaques paires. Le gouvernement précisera lundi matin si le mécanisme est confirmé pour la journée de mardi. "Les prévisions en la matière sont beaucoup plus changeantes que la météo", a expliqué le ministre, "il faut donc nous adapter en permanence".

Tous les véhicules immatriculés sont concernés, y compris les deux roues. Tous les poids lourds seront interdits, à l'exception des véhicules d'urgence (pompiers, ambulances...) et des camions frigorifiques.

Et pour le covoiturage ? Le gouvernement précise que cette mesure ne s'appliquera pas si il y a au moins trois personnes dans une voiture : "c'est une incitation au covoiturage".

Les véhicules qui ne sont pas concernés par la restriction de circulation sont :

- les voitures avec trois personnes à leur bord (covoiturage), quel que soit leur numéro d'immatriculation,
- les voitures électriques et hybrides,
- les véhicules au gaz de pétrole liquéfié (GPL) ou au gaz naturel (GNV),
- les deux roues non immatriculés ou assimilés (voiturettes, tricycles),
- les véhicules véhicules de secours,
- les véhicules assurant le transport des personnes (taxis).

Tout contrevenant aux mesures de suspension ou restriction de la circulation décidées par le préfet est puni d'une amende de 2ème ou de 4ème classe, située entre 22 et 90 euros.

Et la gratuité des transports en commun ?

Malheureusement, le gouvernement n'a pas indiqué que les transports en commun, gratuits depuis vendredi jusqu'à dimanche soir en Ile-de-France, le resteraient...

Mathilde Emery


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte