Magazine Politique

La circulation alternée : le symbole de la faillite de la politique urbaine française.

Publié le 16 mars 2014 par Leunamme

En principe, et sauf surprise, les autorités ont décidé d'instaurer la circulation alternée à partir de lundi prochain pour Paris et les départements de la petite couronne. Le but, on le connaît, est d'essayer de réduire la pollution aux particules fines. Avant toutes choses, on est quand même en droit de s'interroger sur la compétence de ce gouvernement qui met plus d'une semaine pour prendre cette décision quand la loi exige qu'elle soit mise en place après deux jours consécutifs d'alerte aux particules fines. La pertinence même de cette mesure est à remettre en cause, puisque c'est encore la loi de l'emmerdement maximum pour une majorité de personnes qui prévaut, alors même que rien ou presque ne sera fait à l'encontre des principaux pollueurs, à savoir les industriels. Ceci dit, au-delà de ces considérations, c'est plusieurs décennies d'une politique urbaine catastrophique et désastreuse que la circulation alternée vient mettre en avant et donc condamner.

Pendant ce que l'on a appelé les trente glorieuses, à une époque où le pétrole était encore bon marché, la France a fait le choix de se lancer dans une politique du tout automobile et du tout camion, délaissant les autres moyens de transports, notamment les transports ferroviaires beaucoup moins polluants. On a donc multiplié la construction d'autoroutes aux abords des grandes villes, lesquelles, on s'en doute, et particulièrement la capitale, n'étaient pas préparées à recevoir des millions de véhicules. A cela s'ajoute une particularité française : nous sommes un pays ultra centralisé, autrement tout ou presque part de Paris et arrive à Paris. Ainsi les voies de circulation transversales et surtout de banlieue à banlieue ont été négligées, particulièrement dans le domaine des transports en commun. La gratuité des ces derniers n'y changera rien, très souvent pour se rendre à son travail la voiture reste le seul moyen de locomotion possible.

L'augmentation de la distance entre le domicile et le travail accentue elle aussi les difficultés et elle est également le résultat de l'inaction des pouvoirs publics. Ce sont eux qui ont laissé les financiers et les grands groupes spéculer sur l'immobilier dans les centres villes des grandes agglomération. L'inflation vertigineuse des prix des loyers qui en a résulté a poussé des millions de personnes à s'installer toujours plus loin des centres villes. Ce sont donc les personnes les moins riches, donc les plus fragiles qui vont donc subir en priorité la circulation alternée.

Des personnes souvent obligées de se rabattre sur les transports publics, et notamment les trains quand ils ont la chance d'habiter à proximité d'une gare. Mais même lorsque c'est le cas, la politique ferroviaire de la France, privilégiant la rentabilité au service rendu, a poussé la SNCF à négliger les lignes de proximité au profit des grandes lignes TGV bien plus rentables économiquement. Pourtant, dès lundi ce sont bien les premières qui seront sollicitées et qui vont cruellement faire défaut.

Tout cela ne serait rien si on moins on pouvait se dire que les politiques dans leur ensemble prenaient conscience de leurs erreurs et mettaient en place une vraie politique urbaine basée sur la proximité, les transports collectifs et des efforts équitablement répartis entre tous, citoyens et industriels, notamment. Or, on voit bien que cette réflexion n'est même pas à l'ordre du jour, à tel point que l'on se demande à quoi servent les écologistes au gouvernement. Et quand on sait qu'il y a de fortes chances que le grand vainqueur des élections à venir, municipales puis européennes, risque fort malheureusement d'être le Front National, autrement dit un parti qui fait du tout voiture l'alpha et l'oméga de sa politique environnementale (il suffit de se référer aux programmes de ses candidats aux municipales pour le comprendre), il y a de quoi être inquiet pour l'avenir.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Leunamme 1306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines