Magazine Psycho

Qu’est Ce Que le Bonheur?

Publié le 16 mars 2014 par Moutassem @HMoutassem

Qu’est-ce que le bonheur?

C’est la question que m’a posé Jean-Pascal Guillon du blog « Les livres du bien-être »

Le bonheur prend plusieurs formes. Je pourrais parler de l’importance pour moi de ressentir de la vitalité dans mon corps, d’être de bonne humeur, d’apprécier les choses simples du quotidien. Je pourrais également mentionner le bien-être associé à l’ouverture aux autres: être disponible et heureux d’interagir avec autrui. Mais je vais plutôt vous parler d’un aspect que l’on n’associe pas toujours avec le bonheur, mais qui je crois, reste le fil conducteur d’une vie épanouie. Ma définition du bonheur est de pouvoir contribuer aux bien-être d’autrui en utilisant nos talents, de faire ce que l’on aime en faisant profiter les autres.

La découverte de nos talents

Toutes nos expériences passées, douloureuses comme agréables semblent nous pousser, si l’on y prête attention, vers la découverte de qui nous sommes réellement. On apprend petit à petit ce qui importe vraiment pour nous. On découvre les valeurs qui nous sont chères, et l’on se libère des croyances (peurs, dogmes) qui nous sont désormais inutiles. Cette maturation de l’être nous permet de découvrir peu à peu notre individualité au-delà des conditionnements de notre culture et de notre environnement. On se familiarise de plus en plus avec notre sensibilité qui va alors se transformer en atout plutôt qu’une faiblesse.

Cette découverte de soi nous permet de mieux connaître ce qui nous aimons vraiment faire, ce que l’on a envie de créer. Cela peut être de transmettre, de construire, de communiquer, de créer de l’art, d’éduquer, etc. C’est à chacun de nous de découvrir son outil d’expression. Et puis, plus on investit du temps et de l’énergie à faire et à développer cette activité que l’on aime, et plus on va ressentir un sentiment de satisfaction. C’est comme si les leçons du monde extérieur et nos aspirations profondes se rencontraient enfin, et donnaient du sens à notre vie. Mais faire ce que l’on aime ne prend tout son sens que lorsqu’on le fait au service des autres.

Contribuer au bien-être d’autrui

L’énergie de création a besoin d’être partagée pour continuer à circuler. On peut écrire pour soi, peindre des tableaux que personnes ne voient, avoir des idées pour amélioriez le monde, mais si on ne partage pas le fruit de son travail, on va finir par perdre l’envie de créer. Lorsque l’on se libère du besoin de plaire et d’acquérir, et que l’on agit avec le bien-être des autres comme principal objectif, notre créativité et nos talents peuvent s’exprimer pleinement.

Identifier ce que l’on aime et le partager au quotidien offre une source continue de bonheur. Cela donne une bonne raison de se lever le matin et stimule notre vitalité. Cela fait plus de 13 ans, que je cherche et que j’affine ce que je peux contribuer au monde. C’est un processus long avec des périodes de doutes et de frustration, mais qui néanmoins me rapproche de plus en plus vers une vie épanouie remplie de joie et de sens au quotidien. Plus ça va, et plus j’ai le sentiment profond que mon bonheur est le reflet de ma capacité à stimuler le bonheur chez autrui

Et vous, comment définirez-vous le bonheur? Profitez de la zone commentaire pour partager votre définition.

Cet article est ma contribution à l’événement À la croisée des blogs, organisé ce mois-ci par Jean-Pascal Guillon  du blog « Les livres du bien-être » sur le thème de  <<Le bonheur , tout le monde est à sa recherche mais qu’est-ce que c’est?>>

Google Profile

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moutassem 44505 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine