Magazine Société

Une victoire qui fait du bien

Publié le 16 mars 2014 par Lommedesweppes
Si les handballeuses de Lomme voulaient continuer à espérer jouer en D2 la saison prochaine, elles n'avaient pas le choix ce samedi soir dans leur salle du Parc : il leur fallait battre leur adversaire du jour, Mérignac. Ce qu'elle firent de fort belle façon, sans donner parfois des sueurs froides à leurs supporters. Mais elle se sont accrochées, et là où elles auraient peut-être cédé auparavant, elles firent hier soir comme le roseau de la fable, pliant mais ne rompant pas, attendant des moments meilleurs pour repartir de l'avant. Un match donc au score en dents de scie, mais où les Lommoises furent toujours devant. Comme dans l'entame de match, où elles menèrent 5-1 à la 5ème minute, avant de se faire rejoindre 5-4. Un long moment de combat commença, le score ne bougeant pas puis évoluant ensuite peu à peu, en faveur des Lommoises qui finissaient la première mi-temps avec trois buts d'avance (12-9). Le début de la seconde fut l'occasion d'un nouveau feu d'artifice, puisqu'elles men_rent rapidement 18-9. Mais au milieu de cette seconde mi-temps, le combat semblait changer d'âme peu à peu, puisque les joueuses de Mérignac revenaient à 20-19. Mais c'est là que sonnait une nouvelle révolte des Lommoises, qui l'emportèrent finalement 28-22.
Une victoire qui fait du bien et qui surtout permet de continuer à croire au maintien. Les matchs suivants contre les équipes du bas du tableau seront donc capitaux dans cette optique.
Une victoire qui fait du bienUne victoire qui fait du bienUne victoire qui fait du bienUne victoire qui fait du bienUne victoire qui fait du bienUne victoire qui fait du bienUne victoire qui fait du bienUne victoire qui fait du bien

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lommedesweppes 1875 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine