Magazine Côté Femmes

Filles! N'ayez plus peur des toilettes publiques, j'ai LA solution.

Publié le 16 mars 2014 par Junkan @JunkanMood
Okay, alors elle a fumé quoi la Junkan, elle va réellement nous faire un article à propos de toilettes? 
Oui.
Parce que les tabous ça va un moment, on est aussi là pour parler de nos problèmes féminins et la hantise des toilettes publiques ou communes est un point commun à nombre d'entre nous. Alors on range sa pudeur et ses principes pendant 3 minutes et on en parle.

Bon, je vous avoue tout de même que lorsque j'ai été contactée par Le comptoir des tendances à ce propos, je me suis d'abord dit "youpi, encore une proposition chelou". Et puis j'ai lu et je me suis exclamée - dans ma tête, j'étais pas seule - "mais...mais...mais c'est nickel ce truc! Pourquoi on a pas déjà toutes ça dans notre sac à main?". Alors j'ai donné mon accord pour tester la chose et vous en parler parce que je crois réellement que ça peut être utile à pas mal de filles.
Avant de parler du produit (suspens suspens), parlons des deux catégories de filles dans les toilettes publiques (oui j'ai du mal à imaginer qu'il en existe qui ne se préoccupent pas de la propreté et qui posent leurs fesses comme chez elles) :
- Celle qui pisse en équilibre. Hors de question pour elle se poser ses fesses, le pipi se fera en l'air ou ne se fera pas! À demi accroupie au-dessus de la cuvette, les deux bras appuyés sur les murs pour ne pas trop forcer sur les cuisses qui souffrent déjà pas mal, elle attend que malgré cette position inconfortable la vessie veuille bien ouvrir les vannes. L'ironie c'est qu'elle fait ça pour ne surtout pas poser ses fesses sur d'éventuelles gouttes qu'elle et les autres filles équilibristes déposent en appliquant cette méthode. En plus de ça, c'est très très mauvais comme position pour le système urinaire : on contracte les muscles les jambes, des abdos, bref tout se qui se trouve autour de l'urètre et malgré tout, lui, on essaye de le décontracter pour que ça sorte...
- Celle qui tapisse la lunette de PQ. Genre moi. Avant d'uriner donc, elle fait comme dans The Mask quand Jim Carrey se retrouve en prison à devoir utiliser les toilettes, elle découpe des morceaux de PQ pour en recouvrir l'ensemble de la lunette, faisant ainsi barrière à tout ce qui pourrait être sale. C'est long. Et quand on a une envie pressante, c'est difficile à gérer, surtout quand l'un des morceaux se fait la malle et qu'on doit recommencer.
Pour résumer : dans tous les cas, on se prend la tête alors qu'on serait tellement bien installée confortablement sur le trône, sans trop attendre et sans augmenter ses risques d'incontinence. 
Et pour ça mesdemoiselles et mesdames, j'ai LA solution donc. Et elle s'appelle Ladygiène. C'est exactement le genre de protection que l'on trouve parfois dans des WC haut de gamme et que je trouve depuis toujours fabuleux. C'est désormais possible d'en avoir dans son sac à main, pour utiliser les toilettes publiques sans peur des saloperies. Par contre le posez pas votre sac par terre, ce qu'il s'y trouve est pire.

Dans une petite pochette fleurie de petite taille, on trouve 10 protections biodégradables, qui peuvent partir avec la chasse d'eau. Magnifaïque. Et en plus de ça c'est doux pour les miches, que demande le peuple! Le prix? 9.90€ pour 4 pochettes, soit 40 protections, ce qui vous laisse pas mal de marge. Où vous les procurer? Par ici!

Et pour retrouver les produits ingénieux proposés par Le comptoir des Tendances que je remercie pour cette découverte, vous pouvez vous rendre sur leur page Facebook et les suivre sur Twitter.
Alors dites-moi : elle vous plait ma solution?
xx

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Junkan 2433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine