Magazine Beauté

Ces produits dont je ne vois pas l’intérêt

Publié le 17 mars 2014 par Fay @petitfourbi

Ces produits dont je ne vois pas l’intérêt
En tant que blogueuse beauté, je peux vous assurer qu’il y a un paquet de produits de beauté dans ma salle de bains. Je fais régulièrement le tri : entre ce que j’achète compulsivement et ce qui ne me convient plus…
Et puis il y a les produits dont je ne vois pas l’intérêt. Voici mon top 5 :

1/ La crème Anti-Cellulite

 

La peau d’orange, la pire ennemie de bien des femmes. Connaissez-vous une seule personne qui soit venue à bout de sa culotte de cheval avec un tube de 300 ml ? Non, sérieusement, dites-moi. J’en ai testé quelques-unes, mon entourage aussi et franchement : c’est plutôt inefficace. Alors, oui, en complément de massages, de gommage, d’alimentation équilibrée et de sport, ça peut aider. Et encore, je reste sceptique, je pense qu’une bonne crème hydratante obtiendrait le même résultat.

2/ Les patchs points noirs

 

Pareil, j’ai testé plusieurs marques. Après application le patch est cracra, y’a quelques points noirs dedans. Mais… mon nez est toujours aussi criblé de comédons. Plutôt que de balancer un billet en grande surface : bol d’eau bouillante, serviette sur la tête et allons-y manuellement (et gaiement), le résultat sera satisfaisant (voir la méthode ici).

3/ Le nettoyant pour pinceaux

 

On ne se maquille plus aux doigts ! On s’équipe en pinceaux, c’est comme ça. Pour bien travailler, un ouvrier a besoin de bons outils. Et un bon ouvrier nettoie bien son matériel (c’était la minute travaux publics). Les minettes comme vous et moi, on s’est bien équipées. Du coup, les marques nous proposent des produits spécifiques pour nettoyer notre matos. Sauf que : les pinceaux, ce sont des poils. Et les poils, vous pouvez les nettoyer avec un shampoing doux, voire un savon. Ne me remerciez pas, rangez votre billet dans votre portefeuille.

4/ Les soins correcteurs/perfecteurs bourrés de silicones

 

Vous pouvez choisir ces produits en grande surface. Ils vous promettent de flouter l’aspect de votre peau. C’est correct. Ça existe depuis un moment, on appelait ça « une base lissante ». Maintenant, c’est le « blur ». On ne va pas chipoter pour une appellation. Ce qui est gênant avec ce type de produits, c’est qu’ils sont bourrés de silicones et autres produits chimiques un brin pétrolleux (à base de pétrole). Celles qui se dirigent vers ce type de soin sont celles qui ont des problèmes de peaux (plus ou moins légers). Et avec ces soins, elles se bouchent les pores, empêchent la peau de « respirer ». La peau répond à cela en sécrétant du sébum. Et voilà un bel anaconda qui se mord le bout.

5/ Le maquillage gadget

 

Vous avez sûrement vu ce mascara-pince chez Sephora. N’hésitez pas à lire les articles des blogueuses avant de l’acheter… Il ne sert pas à grand-chose. Non seulement le fait qu’il soit en forme de pince est inutile, mais en plus, il n’agrandit pas les cils. Si vous farfouillez bien, vous trouverez aussi l’eye-liner en forme de je-ne-sais-pas-quoi, qui soi-disant facilite la prise en main et donc l’application. Alors je démonte un peu Sephora, ce n’est pas le but, c’est par hasard chez eux que j’ai trouvé les deux exemples.
Ces 5 types de produits, je n’en vois pas l’utilité sur MOI. Après, s’ils existent, c’est sûrement qu’une partie des coquettes en ont besoin. Ou alors, les marques nous inventent des besoins (ce qu’on appelle plus communément : le marketing).
A réfléchir.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fay 483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog