Magazine Info Locale

PLU, matière à discuter !

Publié le 17 mars 2014 par Puissancesete @FrancoisLiberti

commeinhes, plu,spinelli,puissance seteA travers le Plu, Mr Commeinhes s’est mis en tête de dessiner pour nous l’avenir de notre Ville. Il a décidé que la présence des établissements industriels est incompatible avec ses projets.

Page 17 du Plan d’Aménagement de Développement Durable. Il n’a d’ailleurs pas hésité à l’écrire:

«  Les activités nuisantes (pollution olfactives, auditives, chimiques) situées en bord d’étangs et à proximité des quartiers d’habitation devrons cesser leur activités. »

La cible et clairement identifiée : les entreprises industrialo portuaire qui doivent disparaitre du paysage sétois

 Devant de nombreuses réactions hostiles pour donner le change, il s’est aperçu qu’il devait user de quelque précautions de langage et feindre de confondre activités traditionnelles (services, commerce, concessions automobiles, tertiaire, bureaux), et celles liées à la présence d’un port.

Tant pis si ces entreprises sont là depuis des décennies, tant pis ses décisions irresponsables sonnent comme un mort annoncée, tant si cela équivaut à de nouveaux chômeurs !

Elles gênent et doivent abandonner leur place.

Il faut construire ! Pour quoi pour qui ? Là n’est pas l’essentiel. Il faut construire.

Le cas de l’entreprise Spinelli est à ce titre emblématique, pour vous en convaincre voir le site officiel de la ville de Sète le dossier d’enquête Publique et plus particulièrement le rapport concernant l’avis et les conclusions de Mr le Commissaire Enquêteur

La Commune donne sa sentence

« L’activité de démolition de matériel roulant est incompatible avec le projet de la ZAC entrée Est. Sa délocalisation sera négociée dans le cadre de la mise en œuvre de la ZAC et du dossier de DUP ».

Le Commissaire enquêteur préconise dans ses conditions qu’il faut

« Prendre en charge par le biais des indemnités d’expropriation la totalité des coûts engendrés par le transfert (à performance équivalente) de ses activités vers le nouveau site. »

La note risque d’être salée et vite insupportable quand il s’agira d’indemniser l’ensemble des activités « nuisantes ».

On atteint là les limites de l’inconséquence de l’irresponsabilité d e l’absurde même : payer pour fabriquer des chômeurs !

Incompétent Mr Commeinhes ? Ce n’est peut-être pas le mot !

A disqualifier, c’est évident.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Puissancesete 10738 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte