Magazine Environnement

Des framboises à profusion

Publié le 17 mars 2014 par Brunetisa
Des framboises à profusion
Des framboises à profusion, c'est ce que je compte bien récolter cette année et les années à venir.
Cet hiver, mon cuistot en chef, m'a fait la réflexion suivante : "bon manger des groseilles en plein hiver, c'est sympa, mais un peu de framboises avec, ce serait bien aussi". Il est vrai que cette année, les tiroirs à fruits du congélateur sont remplis de groseilles, de rhubarbe, de cerises, de compotes de coing et de compotes de figues, d'un peu de prune, mais n'ont jamais reçu de framboises !
Evidemment, je ne pouvais pas rester là sans rien faire, mon honneur de jardinière était en jeu ! Je faisais pâle figure avec un malheureux pied de fallgold et quelques pieds de framboises classiques (variété inconnue) au fond du jardin.
Des framboises à profusion
Des framboises à profusion
Pourtant, ce n'est pas faute d'en avoir planté de nombreuses fois à l'automne, mais à chaque fois ils ne reprenaient pas. Il est vrai qu'il s'agissait souvent de paquets de 5, en promo, dont l'état à réception, ne présageait rien de bon !
J'ai donc choisi, cette année, de n'en commander qu'au printemps et d'étudier plus en profondeur les différentes variétés, pour avoir du choix et de la quantité, sur une longue période.
J'ai choisi des variétés remontantes et des non-remontantes pour allier la quantité, le parfum, la durée de production (des précoces et des tardives), la vigueur, la couleur, la grosseur, le goût.
J'ai pris un pied de framboisier remontant de :
  • Baron de Wavre : pour la grosseur et la production tardive
  • Blissy : pour sa précocité et sa vigueur
  • Honorine : pour la vigueur
  • Norabelle : pour sa vigueur et sa couleur jaune-orangée
  • Ruby : pour la rusticité
  • Summit : pour sa précocité et sa productivité

J'ai pris un pied de framboisier non-remontant de :
  • Bristol : pour sa surprenante couleur noire ! et accessoirement pour sa vigueur
  • Valantina : pour la taille des fruits et sa couleur abricot.

J'espère qu'avec tout ça, la récolte (peut-être pas cette année, mais au moins à partir de l'année prochaine) correspondra aux attentes de mon chef cuistot et qu'elle pourra me concocter quantités de bons desserts.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brunetisa 10478 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte