Magazine Médias

Nouveaux modèles familiaux, les Français, plus modernes que leurs politiques ? Découvrez l'enquête étonnante du Journaldesfemmes.com !

Publié le 17 mars 2014 par Hizine2t @HizineMag
En exclusivité sur le JournalDesFemmes.com
Nouveaux modèles familiaux, les Français, plus modernes que leurs politiques ? Découvrez l'enquête étonnante du Journaldesfemmes.com !Droits des beaux-parents, procréation médicalement assistée et mères porteuses pour les homosexuels... Le JournalDesFemmes.com met en lumière l’opinion des Français sur l’évolution de la famille.
Le JournalDesFemmes.com a réalisé une enquête sur Internet avec le panel CCM Benchmark du 21 au 26 février 2014 auprès de 1071 participants (dont 68,7 % de familles traditionnelles, 0,4% de familles homoparentales, 17,9% de familles monoparentales et 13% de familles recomposées). Cette étude dévoile l’avis des Français sur les différentes mesures que devait contenir le projet de loi Famille de la ministre Dominique Bertinotti et qui depuis a fait l’objet d’un report sine die par le Chef de l’État.
Retrouvez l’intégralité de l’étude, commentée par le sociologue de la famille Christophe Giraud, http://www.journaldesfemmes.com/maman/magazine/pma-gpa-beau-parent-enquete/
Sur les modèles familiaux• 58% des familles recomposées/monoparentales et homoparentales affirment se détacher du modèle de leurs parents.
Sur la création d’un statut pour le beau-parent• Près de 6 Français divorcés ou séparés sur 10 sont favorables.• Parmi les 17% de Français réfractaires à cette mesure, 48% estiment que le droit de visite devrait être réservé aux parents biologiques.
Sur la mesure du gouvernement pour aider les futurs divorcés à s’entendre (Le projet de loi famille proposait une médiation familiale obligatoire, en amont le juge, pour aider les couples souhaitant divorcer)• 82% y sont favorables et estiment à 39% que « cela serait bénéfique pour les enfants et les parents » et à 15% que cela « désengorgerait les tribunaux ».
Sur le contrat de coparent alité (la ministre de la famille souhaitait que cette médiation aboutisse à un contrat « en amont d’une audience devant le juge », validé ensuite au tribunal)• 62% des sondés n’en voient pas l’intérêt.
Sur la Procréation Médicale ment Assistée (PMA )• Seuls 6% des Français sont contre.• 50% des personnes interrogées précisent qu’elles sont « pour mais uniquement pour lescouples homme-femme ne pouvant pas procréer ».• 57% des hommes approuvent la PMA pour les couples hétérosexuels uniquement, contre44% des femmes.• 22% affirment ouvertement être d’accord pour les couples homosexuels.• 21% des familles traditionnelles sont pour l’ouverture de la PMA aux couples lesbiens contre 26 % des autres.
Sur les mères porteuses• Seuls 10% des internautes sont à « 100% pour » et 46% « pour, à certaines conditions ».• Les moins de 35 ans sont pour la GPA à 67% contre seulement 44% des 55 ans et plus.
Sur la naissance sous X et la connaissance de ses origines tout en préservant l’anonymat des parents biologiques• 6% pensent que ces enfants ne devraient rien savoir.• 55% des internautes affirment qu’un enfant né sous X devrait connaître l’origine de ses parents et éventuellement ses antécédents médicaux.• 40% déclarent même qu’un enfant devrait pouvoir connaître ses parents, surtout s’ils sont d’accord.Pour Christophe Giraud, « l’origine familiale est perçue comme une composante importante de l’individu. Les personnes interrogées estiment qu’on ne devrait pas priver l’individu de cette information qui lui permet de se connaître, de se construire. Pour autant, ils ne sont pas prêts à supprimer la possibilité pour une femme d’accoucher sous X, mais semblent favorables aux solutions médianes consistant à faciliter l’accès à une certaine information sur eux-mêmes ».
Retrouvez l’intégralité de l’étude, commentée par le sociologue de la famille Christophe Giraud, sur 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hizine2t 15553 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines