Magazine Politique

Harlem Désir : « Jamais un ancien président de la République n'a été cité dans autant d'affaires »

Publié le 17 mars 2014 par Letombe
Harlem Désir : « Jamais un ancien président de la République n'a été cité dans autant d'affaires »

Harlem Désir a tenu une conférence de presse le mercredi 12 mars au sujet des différentes affaires dans lesquelles Nicolas Sarkozy est cité et de la stratégie de défense retenue par l'UMP.


Harlem Désir : «Jamais un ancien président de... par PartiSocialiste

Le Premier secrétaire du Parti socialiste a déclaré que « la présomption d'innocence [devait] être respectée mais il faut laisser la justice travailler ».

Il a donc dénoncé :

Les attaques répétées menées contre la République et la séparation des pouvoirs par les responsables de l'UMP.

Harlem Désir a également dénoncé les tentatives de diversions auxquelles se livre la droite.

Je dénonce l'opération d'enfumage à laquelle se livrent en réalité les responsables de l'UMP pour ne pas avoir à répondre aux affaires qui les concernent

Par ailleurs, Harlem Désir a insisté sur le fait que depuis que François Hollande est président de la République, l'indépendance de la justice est respectée.

Les seules affaires dont il est question sont les affaires concernant l’UMP

M. Copé, qui n’en est plus à un mensonge ou à une manipulation près, s’autorise en toute indécence à accuser des magistrats indépendants de mener un « espionnage politique » de M. Sarkozy. Mais M. Copé ne parviendra pas à tromper les Français ! Les seules affaires dont il est aujourd’hui question sont les affaires qui concernent l’UMP.

La manœuvre de M. Copé est grossière. En s’en prenant, comme à chaque fois que l’un des siens est concerné par une enquête judiciaire, à l’indépendance des magistrats, l’UMP porte gravement atteinte à la République.

Le Premier ministre a apporté ce soir toutes les explications nécessaires sur la procédure en cours. Il a rappelé aux mauvais élèves de la République que sont les responsables de l’UMP que le président de la République n’a pas à être pris à partie dans une procédure judiciaire car il est le garant de l’indépendance de la justice. Ces tentatives vaines de déstabilisations irresponsables doivent cesser.

Il est plus que temps que M. Copé respecte le silence qui devrait être le sien face à une procédure judiciaire en cours. Qu’il laisse les juges travailler, qu’il laisse les enquêtes se poursuivre jusqu’à leur terme, qu’il laisse tranquilles des institutions que les siens ont considérablement malmenées pendant les cinq années où Nicolas Sarkozy était à l’Elysée.

C’en est fini de l’interférence du pouvoir politique dans les affaires de justice. Il est plus que temps que l’UMP respecte les principes intangibles de la séparation des pouvoirs.

Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letombe 131216 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines