Magazine Humeur

Christiane Taubira : Rayi chien mè di so dan blan !

Publié le 17 mars 2014 par Pierre Thivolet @pierrethivolet
Christiane Taubira : Rayi chien mè di so dan blan !
« On peut haïr un chien tout en reconnaissant qu’il a les dents blanches« ! C’est ce que dit un  "dolo", un proverbe en créole guyanais. C’est ce que devraient méditer toutes/s celles/ceux qui tombent à bras raccourcis sur Christiane Taubira affirmant que ses couacs de communication seraient dû à une erreur de casting (1), à un manque de compétence… Incompétente Christiane Taubira ? C’est une universitaire plus brillante en tout cas que beaucoup de ses prédécesseurs au même portefeuille de la Justice. Docteur en économie de l’Université Panthéon-Sorbonne, son directeur de thèse, le professeur Jacques Austruy, qui était tout sauf un idéologue marxiste, disait d’elle «  Elle est l’une des étudiantes les plus brillantes que j’ai connues ».On lui reproche aussi d’avoir été indépendantiste. Mais cela devrait alors discréditer la quasi-totalité des élus d’Outre-Mer, dont beaucoup sont passés dans leurs jeunes années par la case indépendantiste. Un peu comme Lionel Jospin était passé par celle de l’extrême gauche marxiste lambertiste. Et puis est-ce si stupide que cela quand on a vingt ans en Guyane, en Guadeloupe ou en Martinique de se poser la question de l’avenir et du statut de son pays ? Département français, certes, mais quand même département très particulier, ( certains disent : »Français à part entière mais entièrement à part ») quand on est comme la Guyane un bout d’Amazonie, voisin du Brésil, à 7000 kilomètres de Paris, quand on constate qu’il n’existe aucune vraie perspective de développement économique hors de la situation d’assistanat et de dépendance à l’égard de la métropole. Avoir envisagé l’indépendance comme perspective de développement de la Guyane n’est peut-être pas réaliste, mais en tout cas ce n’est pas infamant ! Et puis c’est oublier que Christiane Taubira s’est surtout distinguée dans la politique outre-mer en s’attaquant au nom de la morale en politique, aux partis « de gauche » aux commandes  des principales villes et collectivités . PSG guyanais, PPM martiniquais, PCG guadeloupéen : Derrière leurs appellations de « socialistes », « progressistes » ou « communistes » , ces partis manient surtout le  « clientélisme », distribuant emplois publics et accès aux logements. En défiant ainsi les potentats locaux, tout en étant « de gauche », Christiane Taubira s’est attirée la haine durable du Parti Socialiste Guyanais, pourtant allié au PS français. Ce qui lui pose d’ailleurs un problème pour un éventuel avenir politique en Guyane: Avec qui faire alliance si elle veut garder son âme ?Alors, critiquer Christiane Taubira, critiquer le bilan quasi nul de la politique du gouvernement en matière de Justice(2), oui, ! Mais avec de vrais arguments et non pas un procès en incompétence . Nous vivons une e-poque formidable !
(1) Christiane Taubira, la fin d'une illusion ? Le Figaro http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/03/13/31001-20140313ARTFIG00347-christiane-taubira-la-fin-d-une-illusion.php(2) Christiane Taubira : un bilan décevant après deux ans à la Justice. Blog Le Mondehttp://luipresident.blog.lemonde.fr/2014/03/17/christiane-taubira-un-bilan-decevant-apres-deux-ans-daction/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 5069 partages Voir son profil
Voir son blog