Magazine Côté Femmes

"T'as qu'à pas mettre de jupes sinon"

Publié le 17 mars 2014 par Junkan @JunkanMood
Vous êtes sans doute nombreuses à avoir eu vent de cette histoire, celle de la blogueuse Jack Parker qui non seulement a vécu une agression sexuelle dans le métro, mais en plus s'est mangé un paquet de commentaires haineux et violents lorsqu'elle a raconté ça sur son blog.
Si vous n'avez pas lu, je vous invite à lire son billet et les quelques commentaires de connards qui ont suivi.
Heureusement, ce genre de mec est une minorité, aussi bien ceux qui mettent des mains au cul que ceux qui lâchent sans mauvaise conscience des commentaires de ce type. Mais ils sont là, et bien là et on ne peut plus rester sans rien faire.
Le commentaire qui m'a le plus énervée, c'est celui de Bastien, qui tente de trouver des explications et des excuses. J'en parle en détails dans ma dernière vidéo :

Maintenant élargissons le truc : c'est quoi leur putain de problème avec la jupe? Peut-être bien que finalement ça les arrange quand on se fait agresser en jupe, ça leur donne un "argument", parce que bien évidemment l'unique et seule raison pour laquelle on met une jupe, c'est pour les exciter, ça peut pas être parce qu'on trouve ça joli, au même titre qu'un pull, ou parce qu'on est plus à l'aise... Pourtant, en ce qui me concerne, à chaque fois que je me suis fait mettre une main au cul dans le métro, j'étais en pantalon. Le pantalon aussi c'est tentant?
Le problème c'est qu'on l'entend encore trop souvent ça : la tenue de l'appel au viol. Elle l'a bien cherché à s'habiller comme ça. 
Dans quel monde on dit que c'est bien fait pour sa gueule quand une fille se fait agresser? Est-ce qu'on reproche aux gens qui se font cambrioler d'avoir une trop jolie maison et des biens trop intéressants? Est-ce qu'on reproche à une femme battue de tout faire pour énerver son mec? Est-ce qu'on reproche aux enfants de s'être baladés sous le nez de pédophiles? Non. Parce que dans tous ces cas, à aucun moment la victime est responsable, comme dans le cas des agressions sexuelles sur des filles.
Mais ça bordel, y'en a qui ne veulent pas le comprendre. 
Bien sûr que je peux comprendre qu'un mec soit très attiré par une fille qu'il voit dans la rue, c'est humain. Et puis ça nous arrive aussi en tant que femmes, faut pas croire. Mais qu'est-ce qu'il se passe dans la tête de ces mecs pour qu'ils n'arrivent pas à contrôler leurs pulsions? Je ne vois rien d'autre que la déviance sexuelle, c'est tout. Et ceux qui balancent leurs commentaires à la con, peut-être qu'ils n'ont pas encore sauté le pas, mais ça doit bien les travailler. C'est tellement plus facile de dépasser les limites quand la société te donne une excuse toute faite : "elle était en jupe c'était de la provoc".
Quand bien même on se trimbalerait à poil, il faut que ces mecs pigent qu'ils n'auraient pas plus le droit de nous toucher.
J'ai été révoltée par cette histoire parce que c'est loin d'être la première fois que j'entends quelque chose de ce genre, et loin d'être la première fois que je vois ce genre de remarques en retour. Il faut que ça cesse. Il faut que ces mecs arrêtent de croire qu'ils sont à l'abris derrière leur écran et qu'ils peuvent dire ça en tout impunité. Certains qui ont laissé des commentaires sont connus pour être particulièrement atteints, ce ne sont pas des anonymes. On peut faire quoi pour les punir ces chiures de mouches vertes?
Il faut que les mecs qui ne peuvent retenir leurs pulsions, en France en particulier, se prennent des coups dans la gueule pour être éduqués. Encore et encore, jusqu'à ce qu'ils pigent. Je ne vois pas d'autre solution.
Et je dis en France en particulier parce que d'après ce que j'ai pu voir ne serait-ce qu'à Londres, ou en Australie, les filles peuvent s'habiller en micro-jupes, même dans des quartiers chauds, absolument personne ne les emmerde. Bien entendu il y a des agressions ailleurs, mais en France, on est tout de même champions pour avoir notre lot de pervers et de mecs finis à la pisse.
Je n'ai pas de solution miracle, mais j'ai la conviction qu'il faut en parler. Pas seulement du cas de Jack Parker, mais de tous les autres aussi. Je sens qu'il faut pointer du doigt et trouver ces mecs, qu'ils réfléchissent à deux fois avant de balancer des trucs pareils, et avant d'avoir les mains qui se baladent.
Réglons déjà ça, et après on pourra s'attaquer aux clichés sexistes, ça me semble bizarrement moins urgent d'un coup.
xx


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Junkan 2433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine