Magazine Santé

SANTÉ CARDIAQUE: Quelques flocons d'avoine pour de grands bénéfices – ACS

Publié le 18 mars 2014 par Santelog @santelog

Farine ou flocons d’avoine au menu, avec cette étude présentée à la 247e Conférence annuelle de l’American Chemical Society (Dallas). Riche en fibres et en bêta-glucane, l’avoine révèle ici des composés phénoliques précieux, les avenanthramides, efficaces aussi pour la santé cardiovasculaire.

SANTÉ CARDIAQUE: Quelques flocons d'avoine pour de grands bénéfices – ACS
Ce sont 11 scientifiques qui ont révélé lors de cette session, les atouts des composés puissants de l’avoine et en particulier, de composés phénoliques, les avenanthramides (AVE) aux capacités antioxydantes, anti-inflammatoires, apaisantes car anti-démangeaisons et même anticancéreuses. Cette synthèse des données suggère que les AVE de l’avoine pourraient jouer un rôle important dans la protection cardiaque.

Consommer des grains entiers est connu pour être associé à un risque réduit de maladies chroniques et notamment de maladies cardiovasculaires. La plupart de ces bénéfices est attribuable à une proportion relativement élevée en fibres, vitamines, minéraux et composés phytochimiques contenu de grains entiers. Et, en ce qui concerne l’avoine, ses fibres solubles riches en bêta -glucane sont connues pour leur capacité à réduire le cholestérol total et LDL.

Les AVE d’avoine en prévention cardiovasculaire: Ces nouvelles recherches montrent que ces composés avenanthramides de l’avoine seraient en partie responsables de l’association positive entre l’avoine et la santé cardiaque. Les experts ont présenté lors de la session les dernières données sur les différents bénéfices de l’avoine, dont l’influence de la métabolisation de l’avoine sur la réponse glycémique, les effets du bêta-glucane et son potentiel antioxydant, les effets sur le contrôle du glucose et du métabolisme des lipides mais aussi, les mécanismes antioxydants et anti-inflammatoires qui contribuent à sa capacité «  athéroprotectrice  » : Les AVE d’avoine permettent d’inhiber la production de cytokines inflammatoires associés à la formation de plaques de graisse dans les artères et répriment le développement de l’athérosclérose.

Cette session révèle ainsi, comment «  un simple grain  » pour jouer un rôle précieux dans la santé et, ici, dans la prévention de la maladie cardiaque.

NB : Cette étude a été soutenue également par l’avoine Quaker.

Source: 247th Annual Conference of the American Chemical Society Physicochemical Properties and Biological Functionality of Oats (Visuel © Es75 – Fotolia.com)

SANTÉ CARDIAQUE: Quelques flocons d'avoine pour de grands bénéfices – ACS
Lire aussi: SANTÉ CARDIAQUE: Pas de fibres, pas de cœur -

Pour en savoir plus surles Fibres


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine