Magazine

L'Opéra de Nice honore une grande comédienne

Publié le 18 mars 2014 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Adriana Lecouvreur de Francesco Cilea nous plonge donc dans l'univers théâtral du XVIIIe siècle. Née en Champagne le 5 avril 1692 dans une famille modeste, Adrienne Lecouvreur parvient après un passage dans des compagnies plus ou moins célèbres à faire partie de la troupe de la Comédie-Française. Sa liaison avec Maurice de Saxe, celui qui s'illustra à la bataille de Fontenoy, lui attira la haine de sa rivale la duchesse de Bouillon. Et lorsque sa santé s'altéra au point qu'elle en mourut à Paris le 20 mars 1730, le bruit courut qu'elle avait été empoisonnée à l'instigation de ladite duchesse. Un sujet qui ne pouvait que séduire les écrivains. En 1849, Eugène Scribe et Gabriel-Jean-Baptiste-Ernest-Wilfrid Legouvé, dit Ernest Legouvé s'en inspirèrent pour un drame en cinq actes qui connut le succès à la Comédie-Française. A notre époque, le cinéma n'a pas été en reste et la vie de l'illustre comédienne a été plusieurs fois portée à l'écran. Tout d'abord en 1913, Sarah Bernhardt que ce sujet ne pouvait laisser insensible, est l'héroïne du film Adrienne Lecouvreur de Louis Mercanton et Henri Desfontaines. En 1928, c'est Joan Crawford qui incarne la comédienne dans "Dream of Love (Cœur de tzigane)", de Fred Niblo. En 1938, c'est Yvonne Printemps qui sera Adrienne Lecouvreur dans le film éponyme de Marcel L'Herbier. En 1955, ce sera au tour de Valentina Cortese dans le film de l'Italien Guido Salvini "Adriana Lecouvreur".
On imagine aisément qu'un tel sujet ne laisserait pas les musiciens insensibles. Le 26 janvier 1856 avait lieu au Teatro della Torre Argentina de Rome, la première de l'opéra d'Edoardo Vera "Adriana Lecouvreur". Le 26 novembre 1857, c'était la première avec succès, au Teatro della Canobbiana de Milano d'"Adriana Lecouvreur", drame lyrique en 3 actes de Tommaso Benvenuti, sur un livret de Leone Fortis d'après l’œuvre éponyme d'Eugène Scribe et Ernest Legouvé. Le 13 novembre 1889, le Teatro Paganini de Genova présentait la première d'"Adriana Lecouvreur", drame lyrique en 4 actes d'Ettore Perosio, sur un livret anonyme, toujours d'après l’œuvre d'Eugène Scribe et Ernest Legouvé. Œuvres qui n'ont pas laissé semble-t-il un souvenir impérissable, contrairement à celle dont la première eut lieu le 6 novembre 1902 au Teatro Lirico Internazionale di Milano. Il s'agissait de l'opéra en 4 actes et 1 ballet de Francesco Cilea, sur un livret d'Arturo Colautti, encore une fois d'après Eugène Scribe et Ernest Legouvé. Depuis lors, l'œuvre qui a quasiment éclipsé les autres compositions de Cilea, dont par exemple l’"Arlesiana" d’après Alphonse Daudet, n'a jamais quitté le répertoire international et a été abordée par les plus grandes cantatrices. Une (re)découverte à ne manquer sous aucun prétexte...

"Adriana Lecouvreur", opéra en 4 actes de Francesco Cilea.
Livret de Arturo Colautti
Première le dimanche 16 mars à 15 h. Ainsi que mardi 18, jeudi 20 et samedi 22 mars à 20 h.

Nouvelle production

Direction musicale: Roland Böer
Mise en scène: Francesco Micheli
Décors et lumières: Nicolas Bovery
Costumes: Alessio Rosati

Maurizio: Bruno Ribeiro
Prince de Bouillon: Christophoros Stamboglis
Abbé de Chazeuil: Steven Cole
Michonnet: Davide Damiani
Quinault: Alessandro Spina
Poisson: Fréderic Diquero
Adriana Lecouvreur: Cristina Pasaroiu
Princesse de Bouillon: Laura Brioli
Mademoiselle Jouvenot: Gabrielle Philiponet
Mademoiselle Dangeville: Juliette de Banes Gardonne

Orchestre Philharmonique de Nice
Chœur de l'Opéra de Nice

Opéra de Nice Côte d'Azur
4 et 6, rue Saint-François-de-Paule
06300 Nice
Adresse postale: 06364 Nice Cedex 4
Tél. 04 92 17 40 79
www.opera-nice.org Aujourd'hui dans les actus: Attentat suicide en Afghanistan; La Crimé... Podcast (193.06 Ko) Plan Accueil "Monaco Welcome" - Monaco international - Michel Roger au Laboratoire des Granions... Podcast (261.35 Ko)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog