Magazine Humanitaire

Meurtre de 17 travailleurs humanitaires : la communauté internationale doit mettre fin à l'impunité

Publié le 18 mars 2014 par Cmasson

 

 

Dans le rapport La vérité sur le massacre de Muttur, Action contre la Faim révèle les preuves désignant des membres des forces de l'ordre sri-lankaises impliqués dans ces assassinats. L’organisation y dénonce également l’impunité dont jouissent les criminels, protégés par les autorités du pays.

Le 4 Août 2006, 17 travailleurs humanitaires d’Action contre la Faim étaient brutalement assassinés dans les locaux de l'organisation à Muttur, au nord du Sri Lanka. Ils ont été rassemblés, alignés, mis à genoux puis exécutés.

Les meurtres de Muttur constituent le plus grand massacre jamais perpétré à l’encontre des travailleurs humanitaires, et l'un des crimes de guerre les plus atroces commis durant le conflit interne au Sri Lanka. Le statut d'humanitaire, impartial, neutre et indépendant, ne protège plus les hommes et les femmes présents sur le terrain auprès des populations les plus vulnérables. Ils deviennent la cible de meurtres, de kidnappings, d’intimidations.

Le massacre de Muttur est un signe inquiétant adressé à l'ensemble de la communauté internationale: aujourd'hui, on tue des humanitaires en toute impunité. Pour que les humanitaires puissent continuer leur action et assister les populations lors de conflits armés, Action contre la Faim lance la campagne internationale #ProtégeonsLesHumanitaires.

L’association appelle chacun à se mobiliser en découvrant le film et les modalités d’action via les réseaux sociaux sur www.protegeonsleshumanitaires.org

     

 

Contacts presse

Karima Zanifi - 01 43 35 82 37 - kzanifi@actioncontrelafaim.org- Urgences et jours fériés : 06 70 01 58 43


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cmasson 71342 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog