Magazine Sport

Coryphene

Publié le 18 mars 2014 par Ziril

Vous avez vu ça ? Comme elles sautent en l’air, comme elles sont belles ? Comme ce vert et ce jaune sont éclatants sur le bleu du ciel et le profond de l’océan ? Une fois, au large de Palya del Carmen au Mexique, je me suis retrouvé dans un banc de dorades coryphènes, c’était dingue, à chaque lancé il y en avait une qui s’accrochait, à l’époque, il y a presque 20 ans, j’en avais gardé une, le capitaine de ma barque m’avait promis de m’en faire gouter car il disait que c’était ce qu’il y avait de meilleur au monde ! Je crois surout que ça l’agaçait profondement que je remette tous les poissons à l’eau et qu’au retour à la plage il aurait l’air penaud vis à vis des autres marins si on revenait les mains vides. ALors j’ai vu la chose la plus triste au monde, ce poisson si beau, multicolor, même si on voit la dominante verte et jaune est en fait irisé et a sur la peau toutes les couleurs de l’arc en ciel. Hélas, au bout de quelques minutes, presque visible à l’œil nu, sa peau se ternie et devient grise, son œil émraude et terne, et la chair de la Coryphène peut être la meilleur au monde, je m’en bats los huevos, plus jamais ça, NO KILL, bordel ! En tous cas regardez les sauter elles sont magnifiques !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ziril 16701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte