Magazine Santé

GRIPPE: Les 3 quarts des infections sont asymptomatiques – The Lancet Respiratory Medicine

Publié le 18 mars 2014 par Santelog @santelog

GRIPPE: Les 3 quarts des infections sont asymptomatiques – The Lancet Respiratory MedicineLes trois quarts des personnes atteintes de la grippe n’ont pas de symptômes et l’on peut tout simplement avoir la grippe sans le savoir, conclut cette large étude britannique. Et même en cas de symptômes, seulement une petite minorité de patients ira consulter.

L’étude, menée par des chercheurs de l’University College London, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, de l’Université d’Oxford, de Nottingham et de l’Imperial College de Londres, a analysé 5 groupes de personnes sur 6 saisons grippales de 2006 à 2011. Les participants ont fourni des échantillons de sang avant et après la saison grippale pour évaluation de leur taux d’anticorps, ils ont tenu un journal de leurs symptômes grippaux et subi des analyses régulières d’écouvillons nasaux. Au total l’étude a porté sur 5448 personnes-saisons.

En moyenne, sur la base des taux d’anticorps dans le sang, 18% des personnes présentent une augmentation des anticorps contre la grippe dans le sang après la saison grippale, toutefois près des trois quarts des infections sont sans symptômes ou avec des symptômes si légers qu’ils n’ont pas été identifiés. Précisément,

·   77% des infections sont asymptomatiques

·   Une personne sur 4 avec des anticorps de la grippe avait le nez qui coule,

·   la plupart des personnes atteintes de grippe confirmée par le nez qui coule, n’ont pas consulté de médecin,

·   seulement 17 % des personnes ayant une grippe confirmée et 21% des personnes atteintes de maladies de type grippal ont consulté leur médecin de famille,

·   seulement 8% des personnes grippées ayant consulté leur médecin ont donné lieu à enregistrement dans le dossier médical.

S’il est plutôt positif que tant de personnes infectées par la grippe ne ressentent pas l’infection, cette absence de symptômes rend bien plus difficile la prévention de la propagation d’une éventuelle pandémie. D’autant que ces résultats suggèrent non seulement que la grippe n’est pas une maladie toujours prise au sérieux, mais aussi que les systèmes de surveillance actuels qui s’appuient sur les consultations sous-estiment l’ampleur de l’infection et de la propagation dans la communauté.

 

Source: The Lancet Respiratory Medicine March 17 2014 doi:10.1016/S2213-2600(14)70034-7 Comparative community burden and severity of seasonal and pandemic influenza: results of the Flu Watch cohort study (Visuel NHS)

GRIPPE: Les 3 quarts des infections sont asymptomatiques – The Lancet Respiratory Medicine
Pour en savoir plus surla Grippe


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine