Magazine Côté Femmes

L’amour c’est comme un follower sur Twitter…

Par Missbavarde @Missbavarde

20140318-225405.jpg

Ça va ça vient. Pour combien de temps personne ne le sait. Les followers vont et viennent sur mon profil de blogueuse et dans ma vie amoureuse c’est pareil, ça vient et à chaque fois ça s’en va. Ils ne restent jamais bien longtemps, l’abonnement ne leur convient à priori pas, et parfois, comme sur Twitter, je ne sais pas pourquoi on m’unfollow. Tu le découvres un matin sur Twitter, tu hausses les épaules en disant pas grave il m’en restent encore quelques uns, dans ma vie amoureuse c’est pas pareil, je n’hausse pas les épaules d’un air nonchalant car pour moi c’est pas un de perdu 10 de retrouvés comme sur la planète de l’oiseau bleu !!
Monsieur Stromae dans sa chanson Carmen parle très bien du sujet : l’amour c’est comme l’oiseau de Twitter, on est bleu de lui seulement pour 48h, l’amour est enfant de la consommation, Il voudra toujours toujours toujours plus de choix, voulez-vous des sentiments tombés du camions, L’offre et la demande pour unique et seule loi ? Rien n’est plus noir comme vision de l’amour mais c’est assez vrai au final. Le nombre de sites internet de rencontres qui existent, payant pour 95% d’entre eux montre que l’amour rapporte. Cette génération kleenex qui est la mienne ne me donne pas toujours envie de tenter l’expérience du cœur qui fait boum boum pour l’autre. Cette sale habitude du : je te prends je te jette à la moindre occasion ne me motive pas à follower cet homme malgré son sourire et sa personnalité, l’envie de faire des efforts n’existe quasiment plus (alors pourquoi se prendre la tête?) ou alors c’est tout l’inverse, on fait tout pour pas perdre l’autre car peur de l’échec et de la solitude. On préfère rester en couple sans être épanoui que tenter l’aventure (pas toujours très drôle je le reconnais) du célibat… et on se dit que l’herbe n’est pas plus verte ailleurs et que se retrouver seul c’est prendre trop de risques. Ce que je peux comprendre mais entre perdre mon temps en couple et être seule, m’éclater, accumuler des expériences, multiplier les rencontres et suivre mes envies, mon choix est fait même si j’avoue vouloir de la stabilité. Mais est ce pour moi cette stabilité ?

20140318-225224.jpg

Est ce pour moi l’amour comme beaucoup l’imaginent avec les yeux qui débordent de cœurs quand notre regard se porte sur l’autre ? J’ai un doute, moi je suis celle qu’on suit, qu’on trouve sympa et drôle, plutôt jolie, assez formidable même mais que pourtant on ne suit pas sur la durée. C’est la réalité, pas très positive mais c’est ce qu’elle est. L’amour c’est aussi des échecs, des murs qu’on prend de pleine face, mais est ce qu’il ne vaut pas mieux souffrir et donc vivre que de ne rien ressentir du tout ? Sachant que je me ramasse continuellement, je continue pourtant à croire parfois, que sur un malentendu l’amour peut débarquer chez moi avant que je sois desséchée, et tant que je souffrirais pour un homme, je serais vivante, mon cœur battra pour un homme et un autre, et ça veut dire que je ne perds pas espoir et que parfois ça me tombe dessus sans prévenir. Alors je profite car on ne sait jamais de quoi demain sera fait et mes expériences m’ont fait comprendre que si je ne profite pas des temps impartis avec les hommes qui traversent ma route, j’aurais des regrets. Le monsieur belge nous dit de prendre garde à soi si on s’aime soi même et ce n’est pas la chose la plus facile au monde à faire. Je m’aime telle que je suis, je plais je le sais mais me protéger ça reste encore à travailler mais c’est nécessaire car comme le dit la chanson : Et puis chacun pour soi. Stromae finit sa chanson sur ses paroles qui pour moi veulent dire beaucoup même si ce n’est pas positif ça reste proche de la réalité car un jour la roue tourne, en amour comme ailleurs : Un jour t’achètes, un jour tu aimes, Un jour tu jettes, mais un jour tu payes, Un jour tu verras, on s’aimera Mais avant on crèvera tous, comme des rats…

20140318-225038.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Missbavarde 473 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog