Magazine France

Jean-Marie Bockel prend des risques

Publié le 14 mai 2008 par Juan
Dans une interview au FIGARO le 12 mai 2008, Jean-Marie Bockel, secrétaire d'État à la Défense et aux Anciens combattants, réfléchit à la réhabilitation au cas par cas des fusillés pour l'exemple lors de la Première Guerre mondiale.
"Nous voulons retrouver ceux qui ont été fusillés pour l'exemple, pour des raisons de refus de combattre ou de mutinerie, comme les mutins de 1917. Mais ces cas existent dès 1914."
Rappelons que ces mutins s'étaient révoltés contre les mauvais conditions de combats et la conduite de la guerre de 1914-1918. Stanley KUBRIK et Christian CARION leur ont rendu hommage dans leurs films respectifs LES SENTIERS DE LA GLOIRE (1953) et JOYEUX NOEL (2006).
Jean-Marie Bockel a été viré de son secrétariat d'Etat à la francophonie pour avoir critiqué la Françafrique, ses relations douteuses entre la France et ses anciennes colonies africaines. Le voici qui attaque un sujet tabou de l'Armée française.&alt=rss

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juan 51795 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte