Magazine Bons plans

Jeudi 6 mars

Par Agathesp

Jeudi 6 mars

Depuis deux semaines, on arrêtait pas de se disputer. Le sujet? La venue ou non des enfants du Mari lors de la naissance de notre fille.

Le sujet avait été abordé maintes et maintes fois depuis des mois: Je ne voulais pas voir débarquer chez moi mes beaux parents plus les deux enfants alors que j’aurais tout juste accouché, que j’arriverais à la maison avec un nouveau né et qu’en plus, vu la déprime que je m’étais tapé au début de ma grossesse, je voyais les mots « baby blues » clignoter en rouge vif au dessus de ma tête. Non, vraiment, je me sentais coupable de refuser mais je ne me sentais pas capable d’affronter ça en plus de tous le reste…

Mercredi matin, alors que ça faisait 2 jours que le Mari me faisait la gueule et que ma princesse refusant de montrer le bout de son nez, mon accouchement était prévu pour le jeudi, j’ai décidé de crever l’abcès. Je commençais à paniquer pour l’accouchement, je me sentais coupable car je savais pourquoi le Mari me faisait la gueule, j’ai passé 2 jours à pleurer toutes les larmes de mon corps sans qu’il ne réagisse… Alors mercredi matin j’ai explosé, dès les premiers mots sortis de ma bouche j’ai fais ce qu’on peut appeler une crise de nerfs. J’hurlais, je pleurais, le Mari en a pris plein la gueule, je pense que c’est la première fois en 5 ans que je lui ai crié après comme ça.

Puis je suis partie, j’étouffais, j’avais besoin de prendre l’air.

J’ai marché, beaucoup, longtemps, doucement mais surement, je ne savais pas où aller donc j’ai suivi mes pieds. Au bout d’un moment j’ai fini par me calmer. Je suis rentrée à la maison après 3 bons kilomètres (à 9 mois de grossesse…). Le Mari avait mis de l’eau dans son vin (même si je sais qu’à l’heure qu’il est il m’en veut encore) et nous avons enterré la hache de guerre.

Une demi-heure après mon retour, alors que je désespérais que cela arrive un jour, j’ai ressenti des petites crampes dans le bas-ventre qui revenaient à intervalle plus ou moins régulier…

« Je crois que j’ai des contractions »

« Qu’est-ce qu’on fait, on va à l’hôpital? »

« Non, pas tout de suite. »

On a déjeuné puis j’ai pris une douche, je me suis lavé les cheveux et rasé les jambes, on a regardé un film et vers 16 heures nous sommes partis tranquillement, ma valise sous le bras.

12 heures plus tard, notre fille arrivait.

3 kg 500, 52 cm, elle porte le prénom de ma grand-mère et le miens en second.

Elle est la plus belle chose au monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Agathesp 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte