Magazine Conso

Polaroid : la chimie opère toujours

Publié le 19 mars 2014 par Jsbg @JSBGblog

Polaroid : la chimie opère toujours

Qu’on se le dise, avril sera désormais le mois du Polaroid! Après le succès retentissant de la première édition, l’association française Expolaroid remet en effet le couvert et conquiert de nouveaux adeptes sur la planète photo. Dans plusieurs ville de France mais aussi à Berlin, Montréal ou encore New-York, les amateurs de l’image instantanée trouveront leur bonheur à travers de nombreuses expositions ainsi que des ateliers, des conférences et d’autres événements présentés sur le site www.expolaroid.com.

Alors, quid de ce phénomène? Née à Nantes et réunissant plusieurs acteurs culturels et artistiques, l’association Expolaroid a choisi, en 2013, de faire d’avril le « mois du Polaroid et du film instantané ». Mettant à disposition les outils de communication nécessaires, Expolaroid propose à toute personne ou structure intéressée par son action, de diffuser la passion de l’image instantanée et de rétablir le dialogue avec une pratique photographique dont le second souffle ne cesse décidément de grandir.

Commercialisé dès 1948 par la société Polaroid et son père fondateur, Edwin H. Land, l’appareil photographique instantané produit d’abord des images monochromes. En 1963, l’invention du film Polacolor popularise le procédé mais attire aussi l’attention des artistes. De fait, la fin des années soixante et la décennie suivante vont inscrire le Polaroid dans l’histoire de la photographie (l’invention du mythique SX-70 en 1972 y contribue également). Richard Hamilton, Robert Mapplethorpe et son âme sœur Patti Smith, David Hockney, Paolo Roversi ou encore Lucien Clergue, les artistes sont nombreux a utiliser l’image instantanée comme moyen d’expression, de manière directe ou indirecte d’ailleurs, à l’instar d’Andy Warhol qui s’en servait pour créer ses portraits sérigraphiés. Malgré son succès, cette pratique photographique se marginalise progressivement, laissant place à l’ère du numérique. En 2008, Polaroid cesse la production de films instantanés, au grand désespoir de nombreux aficionados. Parmi eux, Florian Kaps, fondateur de la start up The Impossible Project, qui relève le défi de prendre le relai en fabriquant ses propres films, alors que certains composants chimiques sont devenus introuvables. Pari à moitié relevé, il faut bien l’avouer, car la qualité des films n’équivaut pas à celle de son illustre prédécesseur et le prix de vente est élevé.

Ce goût pour l’image vintage n’a toutefois pas échappé aux créateurs d’applications mobiles. Aujourd’hui, vos smartphones et autres tablettes vous permettent de réaliser des images de type Polaroid ou lomographiques. Elles se partagent ensuite volontiers via les réseaux sociaux et s’exposent. Surfant sur la vague, The Impossible Project a sorti son Instant Lab qui permet de transformer les images prises avec votre Iphone en véritables photos instantanées, reliant ainsi le numérique à l’argentique. On est loin de la magie qui s’opère lorsque le mécanisme du Polaroid – le vrai – se met en marche.

Expolaroid propose donc, à travers ses nombreuses manifestations, de faire le tour de l’image instantanée en présentant notamment les travaux de jeunes artistes attachés au fabuleux support créatif qu’est l’appareil Polaroid. Parmi elles, nous nous réjouissons de découvrir l’exposition du collectif « Les petits polas », intitulée Polaroid & I, présentée à la galerie parisienne En Face, du 18 avril au 8 mai, et dont nous aurons l’occasion de vous reparler.

Pour terminer et cerise sur le gâteau, Expolaroid a reçu le soutien artistique de Rémy Tassou, connu pour ses sculptures faites de composants électroniques et d’appareils voués à l’obsolescence. C’est ainsi qu’est née Le totem, œuvre fabriquée uniquement avec des appareils instantanés et qui sera présentée à Nantes dès le 5 avril.

On récapitule : désormais, avril rime avec Polaroid! D’ici là, pourquoi ne pas vous y (re)mettre? Si vous n’avez pas hérité d’un appareil instantané familial, les plateformes de vente en ligne regorgent d’occasions et les films sont disponibles également sur la toile. Novice en la matière? Le site www.polaroid-passion.com deviendra vite votre meilleur ami!

Virginie GalbariniCultissime.ch

***********

Informations pratiques:

« Polaroid & I »

Du 18 avril au 8 mai 2014

Galerie En Face

8 rue Gambey
75011 Paris

Liste de toutes les manifestations: www.expolaroid.com

Polaroid : la chimie opère toujours


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jsbg 208570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines