Magazine Côté Femmes

Comment j’ai failli à mon premier principe d’éducation

Par Agathesp

Comment j’ai failli à mon premier principe d’éducation

La semaine dernière, je m’apprêtais à emmener ma Princesse faire un tour de poussette histoire de lui faire prendre l’air et de bouger un peu mes fesses pleines de gras . J’étais en train d’enfiler mes Body Train sur le balcon et le Mari habillait la pépette pour sortir.

Tout d’un coup, ce dernier me dit d’un air attendri « hey… regarde… »

Je me retourne et je vois ma Princesse, ma beauté, la chair de ma chair avec une sucette dans la bouche!

C’est à dire qu’idéalement, j’aurais aimé que ma fille prenne son pouce au lieu de la sucette. Rien à voir avec un soucis de déformation du palais ou de la mâchoire, non, simplement le pouce tu ne peux pas le perdre alors que la sucette si. Puis je sais pas, pour moi la sucette, c’est un peu la facilité…

Le truc c’est qu’un nouveau né ça ne sait pas que ça peu sucer son pouce et dans la semaine, j’avais eu un petit coup de mou un soir, un peu de fatigue et j’en ai eu soudain un peu raz le bol que ma fille n’accepte que d’être dans mes bras avec mon auriculaire dans sa bouche. J’ai donc craqué à Carrouf et j’ai acheté une tetine « au cas où » « je l’achète mais je suis pas encore sure de lui donner ».

Bref, j’ai tenu 3 jours.

Cependant je ne m’attendais pas à ce que l’image de ma fille avec un bouchon anti-pleurs dans la bouche me choque à ce point et me fasse me sentir aussi nulle! Je suis partie avec elle me balader et j’avais presque honte quand je croisai des gens.   Cette chose la défigure! J’en suis persuadée, si elle ne réussi pas à l’école, si elle a de l’acné ou si elle se fait recaler à la Nouvelle Star, ce sera parce que je n’ai pas su résister à l’appel de la sucette!

J’ai l’air d’exagérer comme ça mais à peine,  c’était mon premier principe d’éducation et  j’ai échoué… Je me sens comme une merde.

Ceci dit, la tétine c’est quand même une invention magique qui me permet de ne pas vivre dans une porcherie. Ma Princesse me fait trop rire le matin quand je la met dans son cosy pendant que je vaque à mes diverses occupations de femme au foyer. Elle est là, elle suce frénétiquement en fixant le plafond l’air de réfléchir intensément…

La prochaine fois je te raconterais comment j’étais persuadée de pouvoir accoucher sans péridurale…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Agathesp 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte