Magazine Côté Femmes

Bas Nylon en toutes saisons ?

Par Gentlemanw

Le soleil est là, il joue parfois à cache-cache avec les petits nuages, quelques gouttes fraîches de giboulées. Quelques coups de vent, le printemps est là et ce matin, journée de vote municipal, les trenchs faisaient l'unanimité sur des tenues plus féminines, des jupes et des chemisiers plus fleuris, des robes plus élégantes. L'envie de se plaire, de parader comme les premières fleurs de la saison, des arbustes empis de mille fleurs jaunes, des narcisses par bouquets entiers dans les massifs, des cerisiers fleurs, des prunus roses, tout est beauté.

Soudain une paire de couture, probablement des bas, pour cette femme si élégante, avec des talons fins, une démarche exquise, une écharpe orange sur sa doudoune noire. Le printemps et ses petits coups de vents frais qui nous rappellent la sagesse, ce printemps enfin arrivé est-il une saison pour les bas nylon ? d'ailleurs quelles saisons pour le bas nylon ?

tumblr_l04qzybs4p1qa4w1zo1_500.jpg

La mi-saison serait une réponse de normand sage, de gentleman souriant, un brin joueur.

Car il ne faut ni trop de soleil, ni trop de froid pour se sentir en harmonie avec l'extérieur, avec des balades tranquilles ou des galopades énergiques entre deux transports en commun, entre la cour d'école pour déposer les enfants et la voiture, entre le parking et les courses, le bureau, les réunions. Là dehors, vous ressentez la météo et ses aléas, pluie, vent encore, soleil sous forme de caresses au printemps, de grosses chaleurs en été. Votre corps interagit avec les caprices de la journée, des semaines, des mois, le calendrier devient un peu fou quand il pleut pendant six mois mais avec une température douce comme l'année dernière, ou cet hiver, mais aussi quand le thermomètre bloque jour et nuit sur trente degrés. Canicule, excès, froid, pluie, neige, soleil encore, le changement est là tous les jours, avec des variations qui affectent votre mode, et plus particulièrement vos jambes. Oui car c'est bien à elle, à votre beauté, à votre silhouette personnelle et à votre choix tout aussi personnel de mode. 

e42e657c501b6283f3fdc27094b9840f.jpg

Vous voulez montrer vos jambes, car elles sont votre liberté, votre siganture pour alllonger votre allure, votre atout élégance ou même car votre confort passe par ce sens pratique au féminin, vos jambes libres. Exhibition, non, simple esthétisme naturel ! Jupes, tuniques, pulls longs, shorts, robes, de toutes les longueurs, du très hauts sur la cuisse à mi-cuisse pour la mini-jupe, de dix centimètres au-dessus du genou ou directement à cette hauteur pour les jupes, plus longues encore, plus moulantes ou simplement en forme crayon, ou carrément longues aux chevilles, tous les modèles existent pour exprimer votre mode.

Et si certaines aiment uniquement leurs jambes nues, blanches en hiver et bronzées dès les premiers rayons, d'autres, les plus nombreuses optent pour le collant dès les premiers jours du printemps comme aujourd'hui. Fantaisie ou habitude innée la saison rappelle que le froid s'en va. Que le soleil arrive mais à son rythme suivant les régions. Quelques voiles noirs, parfois opaques, parfois quelques audacieuses en voile de teinte chair, brillants même. Chacune choisit, suit les tendances ou détermine son propre style comme ce violet pétillant aperçu hier.

51509989458199850_3XRtQaVY_c-copie-1.jpg

Pour les porteuses de bas nylon c'est différent. Pourquoi ? car c'est un style de vie, un art de vie, un choix ancré dans leur complicité intime entre leurs jambes et leurs modes, entre la sensation infinie de douceur et ce bonheurd'être glamour, même si elles sont les seules à le savoir. Un choix personnel, je ne cesse de le répéter. Or ces dames, jeunes femmes ou femmes de tous âges (les  ateliers Cervin l'ont montré récemment avec un panel de toutes féminités, de tous âges) ont un rapport conscient ou inconscient avec ce choix, comme d'autres avec leurs accessoires que sont les sacs à main, les talons, les chaussures, les bijoux, les gants ou les chapeaux.

En toute saison, elles portent des bas nylon :

   Au printemps pour le plaisir renouvelé par la renaissance du soleil, des premières robes sans manteau, elles s'habillent de bas, avec ou sans couture, de teintes blush ou gris clair qui donnent un effet poudré à la jambe.

   En été, sauf grands chaleurs, elles se parent dès la soir venu de bas clairs pour les plus bronzées, de bas noirs séducteurs sous des robes légères, pour sortir entre amies, en amoureuse, entre copains. Elles n'abandonnent pas cet accessoire qui complète si bien leurs jupes plus courtes, d'ultimes revers de dentelle, de jarretelles subtilement présentes, aperçues peut-être.

   L'automne est une mi-saison qui traîne, un instant avant le froid, parfois pluvieux, mais bottes ou bottines acceptent le duo des bas nylon, de l'élégance du noir très fin ou des opaques ponctuées d'une couture. La couleur peut aussi s'inviter. Robes ou tuniques sont là, les jambes encore heureuses des derniers rayons de soleil, occasion pour se montrer toujours plus féminines.

   En hiver, le froid excessif peut se doubler de deux paires de bas nylon, de croisement surprenant avec un collant en coupe-vent, de simples élégances aussi réservées aux soirées, dès le pas de la porte franchi, pour se décontracter, pour se retrouver me disaist un jour une femme. Oui elle était frustrée d'être emmaillotée de pulls, de jean, de manteau durant ses journées, et elle trouvait important de redevenir femme, entre parfums et robes, et bas nylon le soir venu.

Alors oui, les bas nylon s'adaptent totalement à la vie, entre famille et obligations professionnelles, transports et voyages, vie de jour et vie de nuit, à l'extérieur comme à l'intérieur, ils vous suivent, vous collent à la peau, avec discrétion. Là près de vous, avec six jarretelles ou plus, ils sont ce choix serein de votre féminité. En toutes saisons !

tumblr_kzwj3hS5Jx1qz5engo1_500.jpg

Alors je vous donnerai mon simple avis, objectif mais déjà acquis à cette douceur sans égale, les bas nylon s'accomodent de toutes les saisons et des météos changeantes, surtout la saison perpétuelle du raffinement au féminin.

A bientôt pour un autre dimanche glamour et bas nylon,

pour défendre et promouvoir cette seconde peau infiniment soyeuse et élégante.

Nylonement


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gentlemanw 8147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte