Magazine Science & vie

Le Monde selon la PHYSIQUE ( Physics world -W10-11):Première partie !

Publié le 24 mars 2014 par 000111aaa

Comme promis je vous présente les traductions des  articles qui m’ont le plus intéressé et les resumé des autres et ceci se fera en deux parties

Le monde selon la physique vous en avait déjà parlé mais je remets ça : voici ma traduction de l article inspiré des idées de  NEIL TUROK

Capture.PNG bicep.PNG

Neil Turok urges caution on BICEP2 results

Hier des chercheurs de l' imagerie  de la polarisation du fond cosmique de extragalactique ( BICEP2 ) avec  son télescope au pôle Sud ( ma photo du zinzin dans la nuit polaire !) ont révélé qu'ils ont détecté la première preuve en  mode B primordial de la  polarisation du fond diffus cosmologique ( CMB ) . Les astronomes ont affirmé que le signal de polarisation en mode B primordial - qui est lié aux ondes gravitationnelles primordiales qui parcouraient l'univers au début - est la première preuve directe de l'inflation cosmique et a pu être  mesurée jusqu’ à une certitude statistique de 3σ .Actuellement ,  le cosmologiste et directeur de l'Institut Perimeter Neil Turok , qui a travaillé sur son  propre modèle inflationniste avec Stephen Hawking dans les années 1990 , appelle à la prudence et dit qu’une  vaste confirmation expérimentale est nécessaire avant que  les résultats de BICEP2 puissent être considérés comme des preuves de l'inflation .

" Si ... et c'est un grand si ... c'était  vrai, ce serait la preuve spectaculaire de ce qui s'est passé au  Big Bang ", a déclaré Turok  au physicsworld.com. Tout en convenant que , à première vue , les observations BICEP2 étaient en accord avec l'inflation " comme il  l'a suggéré il y a plus de 30 ans , et  selon  laquelle  l'espace-temps entrerait  en résonance avec les « contrecoups » de l'inflation et sonnerait comme une cloche " , un regard  plus proche de  l'écart entre les nouveaux résultats et les données précédentes de Planck et les  télescopes WMAP montre  ce qui inquiète Turok . En effet , la valeur du rapport tenseur sur  scalaire de 0,20 que  BICEP2 a  mesuré est considérée comme étant significativement plus grand que celui  attendu à partir des analyses précédentes de données . Mais les chercheurs de BICEP2  ont dit dans leur conférence de presse hier qu'ils croyaient  que si  certaines modifications  pouvaient être effectués  grace à une extension du modèle cosmologique ΛCDM  ,cela  pourrait mettre  les deux résultats  en accord .

" Mais ces réglages seraient extrêmement moches .... et, je crois que si les deux ensembles , ceux de  Planck et les nouveaux résultats étaient  d'accord ensemble,alors  en fait ils donneraient des preuves substantielles plutôt  contre l'inflation ! " s'est exclamé Turok , expliquant en outre que « [ nous ] devons être prudents avant  les traiter  comme vrais "

Recettes inflationnistes

L’astrophysicien Peter Coles , qui est basé à l'Université du Sussex au Royaume-Uni , est également prudent sur les interprétations données par  BICEP2 . Il a dit à physicsworld.com , " Il me semble cependant que il y ait  une possibilité importante  qu’une partie du signal de polarisation E et B [ modes ] ne soit  pas  cosmologique . C'est un résultat très intéressant , mais je préfère réserver mon jugement jusqu'à ce qu’ il soit confirmé par d'autres expériences . Si celle-ci s’avère  authentique , alors le spectre est un peu étrange et pourrait indiquer quelque chose a rajouter  à la recette inflationniste normale " . Il met également en garde : si elle est vraie , les résultats constituent un test de cohérence important sur une certaine classe de théories inflationnistes , mais ne constituerait pas une preuve directe. " Pour être direct , nous devons être en mesure d'affirmer catégoriquement qu’un tel résultat  ne pouvait pas être produite par  n'importe quelle autre manière . Je ne pense pas que nous puissions le  dire. " En outre  , Coles a mis en place un  " sondage d’opinion  " sur son blog , demandant aux gens de voter sur les résultats . Pour l’heure  , les résultats  de ce sondage montrent que la plupart des gens pensent qu'il est trop tôt pour décider .

Turok dit que l'expérience BICEP2 " est absolument héroïque " , mais aussi qu’une  contamination possible aurait pu se produire lors de la prise de données . Bien que le télescope soit basé au Pôle Sud - l'un des endroits  les plus clairs sur Terre pour l'astronomie d'observation - il pourrait y avoir du « bruit « grâce à l'atmosphère elle-même de la Terre . Il dit aussi que le signal pourrait être contaminé par des signaux de la poussière interne à  la galaxie ( reconnue comme un  rayonnement synchrotron ) , ainsi qu'en raison de l'effet de lentille , car les observations sont faites  a travers notre amas galactique. L'équipe BICEP2 dit dans son exposé  qu'elle  a exclu la contamination par rayonnement synchrotron et par  la poussière jusqu’ à une signification statistique d'environ 2.3σ . Mais Turok est impressionné par ces valeurs , et souligne que la découverte 5σ finale que l'équipe  revendique selon les besoins  mérite d'être mieux expliquée .

Preuve extraordinaire ?

Alors qu'il  prolonge ses " félicitations " à l'équipe pour avoir attaqué une question vraiment fascinante , Turok reste actuellement un sceptique . " Je vais vous citer Carl Sagan et dire« Des affirmations extraordinaires exigent des preuves extraordinaires » , et ils ne présentent  pas des preuves extraordinaires pour l'instant. " Il rappelle que les écarts entre  BICEP2 et Planck / WMAP doivent être résolus , et ce résultat sera essentiel parce que « quelque chose doit se voir  " . Il demande instamment d'autres expériences pour confirmer les résultats et suggère que les résultats d'observation combinées devraient alors s'adapter à un modèle cosmologique simple quoique détaillé  avant les observations de BICEP2 puissent être considérés comme une preuve des ondes gravitationnelles primordiales ou encore celle de  l'inflation .

«Je suis un humble théoricien », explique Turok avec un rire , "maintenant la véritable tâche pour la communauté expérimentale  reste d’ analyser et reproduire des résultats ... cela  peut prendre des mois ou des années et  tout est encore à jouer , mais nous devrions avoir une réponse assez rapidement. "

Mes commentaires

Il y a dans l’article anglais 22 commentaires que je n’ai pas la place ici pour vous traduire !Mais cela vous donne une idée de la  richesses du forum car des physiciens reconnus s’y trouvent  et s’ engu….PLUS OU MOINS  courtoisement !  Je vous avais donné les raisons que j’avais de  ne pas sauter au plafond  sur ces résultats  car  outre les remarques de  notre spécialiste ORSAY  de  PLANCK  , a savoir J C PUGET , je n’arrive pas à construire un modèle d’interférence d’une onde gravitationnelle ( je ne nie pas la possibilité du phénomène )  avec  la polarisation transverse d’une micro-onde fossile  et avec  TOUS les bruits micro-onde parasites possibles connus ou inconnus   , ce qui entraînerait  ipso facto le rejet de toute interprétation précise  de la polarisation non aléatoire du  CMB ……( = gaspiller son énergie et ses sous !)

Je vous situe maintenant LE POURQUOI DE CETTE BAGARRE SCIENTIFIQUE : NEIL TUROK et PAUL STEINHARDT   ont bâti ensemble à  PRINCETON  un modèle cyclique  dont voici les caractéristiques  ( copier –coller)  (« in which the big bang is explained as a collision between two "brane-worlds" in M theory …… Steinhardt and Turok showed how the cyclic model could naturally incorporate a mechanism for relaxing the cosmological constant to very small values, consistent with current observations”. ).

Il y a querelle d ‘écoles  de physique théorique ( un bigbang unique ou un bigbang periodique!) !ALLONS!  L e Nobel pour les gars de  BICEP 2  n’est pas encore  pour demain !

ASUIVRE


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine