Magazine Société

La violence des résultats c'est bien celle de l'incompétence et de l'irresponsabilité fédérale de Luc Carvounas

Publié le 24 mars 2014 par Micheltabanou

nos résultats

Gildas LECOQ :      30.31 %    5 044 voix
Jean-François VOGUET :  48.40 %  8 055 voix
Muriel MICHON :              8.23 %    1 369 voix
Patrice BEDOURET :     13.06 %    2 173 voix

Contre ces trois listes il nous a manqué une poignée de voix. L'offensive de P. Bedouret qui s'est toujours refusé à l'union est un échec pour cette formation politique. Les mêmes offensives dans le Val de Marne à Ivry, à Choisy ont échoué! Les jumeaux politiques de P. Bedouret, Bernard et Rioual, se sont pris les pieds dans le tapis et leur arrogance, leur outrance face à la necessité de l'union s'en est trouvé condamnée.

Luc Carvounas, sénateur maire PS d'Alfortville à la manoeuvre derrière toutes ces opérations,  devrait se retirer pour cette suite de plus en plus encombrante d'échecs électoraux dans la fédération qu'il "dirige". Il a parlé de résultats d'une rare violence sans analyse. La violence c'est bien celle d'un parti socialiste, d'un gouvernement et d'une présidence qui ont opérés des choix où le peuple, les petits revenus, les maigres retraites ont été "préférés" aux nantis. L'ennemi de la finance du Bourget est devenu en quelques mois l'ennemi des français. La violence c'est un président qui va voter en Falconpour 9200 € à Tulle alors que sa "normalité" déclarée en campagne aurait du le conduire à opter pour le train ou encore moins chers;une procuration!

La violence c'est l'irresponsabilité de ce Luc Carvounas, de ce ps qui fait perdre un bastion dans le département: la ville de l'Haÿ les Roses - celle de Pierre Tabanou qui en fut des décennies le maire et le député! Une ville dont je connais tous les combats pour la gagner d'une part et pour la conserver d'autre part! Ses "héritiers" ont pillé le capital. L'irresponsabilité d'un P. Sève longtemps protégé de Luc Carvounas a précipité cette ville socialiste dans les bras d'une droite avide d'une prise de choix symbolique.

La violence de ses résultats c'est Luc Carvounas qui en est à l'origine par ses choix. Hier soir j'ai pleuré pour Pierre Tabanou et ce symbole perdu. Lors de notre soirée électorale d'hier ce n'est pas un socialiste qui est venu me réconforter mais c'est bien Jean-François Voguet. Un symbole de l'union.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine