Magazine Séries

Arrow – Episode 2.16

Publié le 24 mars 2014 par Speedu
vlcsnap-2014-03-20-16h12m18s229

Suicide squad

Saison 2, Episode 16
Diffusion vo: The CW – 19 mars 2014

Diggle se retrouve à devoir prendre la tête d’une équipe de criminel sous contrôle du gouvernement afin d’arrêter un terroriste. Pendant ce temps, Oliver a une intrigue d’ado amoureux…

Yeah ! Un épisode dans lequel Diggle est mis à l’honneur ! Il le méritait. On retrouve donc Diggle tout seul dans son coin, à devoir se coltiner son ex-femme et une équipe de criminels dont son « ami » Deadshot. Ils forment ainsi la Suicide Squad, formée par Amanda « The wall » Waller. Il faut faire le sale boulot et rien de tel pour cela que des éléments jetables, et donc des criminels qu’on peut liquider à sa convenance, si la mission le nécessite ou s’ils tentent de se faire la malle.

C’est une composante horrible et c’est dommage que l’épisode ne développe pas plus le coté moral de cet aspect. L’épisode se contente finalement de nous expliquer que c’est mal, au travers d’une facette jusque là inconnue de Deadshot, celui d’un père qui s’est retrouvé criminel pour sauver sa fille (un classique des méchants dans les comics). Le dernier plan, quand il retourne en cellule est tout de même assez horrible, avec l’acteur qui fait parfaitement passer son désespoir et son renoncement. Il sait qu’il ne s’en sortira pas, que Diggle n’a fait que retarder l’échéance et que sa mort est proche. Il se sacrifie finalement pour le bie nde sa fille et c’est un beau geste.

Il reste à savoir maintenant comment Oliver va gérer le cas Waller quand il comprendra ce qu’elle fait avec les criminels qu’il arrête. Quel prix est-il prêt à payer pour stopper Slade ? Est-il prêt à fermer les yeux sur les actions de Waller ? Et surtout, aura t-on droit à Harley Quinn la prochaine fois  et pas juste une voix off screen ?

vlcsnap-2014-03-20-15h36m03s222

J’espère que ça ne sera pas pour la mettre en tandem avec Oliver qu ia déjà fort à faire avec les deux folles Lance de sa vie. Enfin, il les occupe en faisant style « ouais, je dois rester seul pourvotre sécurité » mais je sais bien que c’est juste une technique pour les rendre encore plus amoureuses en fait. On fait genre l’inatteignable et paf, elles sont toutes à nos pieds, prêtes à tout. En plus, histoire d’être sûr, il joue la carte de l’homme blessé e nson for intérieur et tout ça, rien de tel pour emballer Sara. Et c’était chiant cette pseudo intrigue sans intérêt. Enfin si, cela pourrait avoir de l’intérêt mais dans ce cas-là, il ne faut pas écrire ça comme si c’était du Vampire Diaries. Là, ça ne passe tout simplement pas. Et puis en plus, l’endroit de la réconcilliation, c’est trop l’endroit où la légion des super héros a débarqué dans Smallville. Et du coup, je ne pensais qu’à ça pendant qu’il emballait à nouveau Sara.

Bref, 8/10

L’épisode met à l’honneur avec brio Diggle. L’histoire met en place d’excellents thèmes autour de la Suicide Squad mais qui auraient mérité plus de développement. Peut-être pour le prochain épisode sur The wall.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine