Magazine Journal intime

« Concerto pour l’étrangleur » de William Irish, un grand écrivain, spécialiste du suspens noir !

Par Jeansol

___t_h_i_r_s_t____by_j_u_d_a_s-d5kooxrOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le résumé : Horreur ! Le cran de sûreté était encore mis, sans doute ! Elle le poussa trois ou quatre fois de l’ongle de son pouce. Il n’était pas mis, il était en position de tir. Elle se rappela l’avoir enlevé dans l’escalier.
Il y avait six balles dans le chargeur, lui avait dit Prescott. Six coups, en cas de besoin. La détente fut pressée cinq fois, et cinq fois fit entendre un bruit de métal frappant du métal et rien d’autre. L’arme était vide.
Il devait savoir que le pistolet était vide, cet inconnu à la porte. Il avait dû pénétrer au cours de la journée, dans cette maison même, à un moment où elle n’était pas là, et l’avait vidé, puis remis sous l’oreiller.
Susan eut un cri de désespoir, auquel se mêla un éclat de rire sinistre.
Elle lui lança le pistolet à la tête pour l’écarter, mais il ne fut même pas touché. La vitre endommagée fut frappée à un nouvel endroit, l’arme passa au travers et plongea dans la nuit.

49442-0
Mon avis : Bien que tout petit, ce polar m’a pris du temps pour en faire le tour. C’est du Irish, avec les situations noires et secrètes qu’il sait si bien faire passer… Comme toute sa bibliographie, j’ai adoré. Pour 1€, que demander de mieux.

Fear_by_Kia_01
ophelia_v_1_by_brenditaworks-d6lgh9o


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeansol 44 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog