Magazine Séries

Critiques Séries : Teen Wolf. Saison 3. Episode 24. The Divine Move.

Publié le 25 mars 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2014-03-25-09h19m58s54.jpg

Teen Wolf // Saison 3. Episode 24. The Divine Move.
SEASON FINALE


Je me demande vraiment si cette seconde partie de saison 3 de Teen Wolf est ce que les scénaristes avaient prévu au début. Tout téléspectateur assidu de Teen Wolf aura très certainement remarqué que le cliffangher de fin de la première partie de la saison n’a pas été utilisé dans la seconde partie de la saison puisque nous sommes partie dans ces délires de Nogitsune et de Stiles possédé. C’était une très bonne idée mais disons que je ne comprends pas vraiment pourquoi avoir balancé un tel cliffangher si c’est pour ne pas l’utiliser par la suite. Il y a un petit problème dans la série. A l’issue de l’épisode précédent nous assistions par ailleurs à la mort d’Allison, un personnage emblématique de la série. Elle va me manquer mine de rien même si au fond, je me suis rendu compte que les scénaristes n’avaient plus rien à raconter autour du personnage et que sa mort sert à faire de la place pour d’autres personnages par la suite. Dès le début de l’épisode la série nous plonge dans un univers particulièrement rythmé. En effet, Evil Stiles et ses démons ninjas se rendent à l’hôpital du comté et commencent à exterminer tout le monde. Le bain de sang est impressionnant et j’ai même cru que la mère de Scott allait y passer elle aussi mais fort heureusement que non. Mais du coup cela permet de gérer les retrouvailles entre la mère et le père de Scott.
C’est tout bénéfique. Les démons ninjas sont également là dans le bureau du shérif. Le shérif Stilinski aurait très bien pu y passer lui aussi tout comme son député Parrish. Tout cela permet de créer une vraie ambiance où l’on a l’impression que la moitié du casting va y passer. Mais bien évidemment que non, la plupart des personnages vont s’en sortir sauf… Aiden. Le pauvre. Je ne m’y attendais pas du tout surtout que de séparer les deux jumeaux c’est vraiment vache de la part de la série. Mais Teen Wolf est une série qui semble prendre un malin plaisir à remettre en question ses personnages, ses intrigues et tout ce qui peut entourer son univers. C’est aussi pour ça qu’elle sait très bien se renouveler. Je sais que beaucoup de gens n’ont pas apprécié la première partie de la saison 3 mais je l’avais trouvé plutôt bien ficelée. Et à mon humble avis la première partie de la saison 4 que l’on va voir cet été sera tout aussi bonne que la seconde partie de la saison 3. Il y a à la fin de cet épisode des indices sur ce sur quoi la suite va porter et je dois avouer que j’ai déjà hâte. L’univers de Teen Wolf prouve constamment qu’il est bourré de richesses et cela fonctionne terriblement bien.

vlcsnap-2014-03-25-09h20m59s155.jpg
Il y a une toute autre scène que j’ai adoré. C’est celle entre Ethan et Danny. En effet, ce dernier annoncé à son amoureux transit qu’il sait qu’il est un loup garou. Et comme justification il nous sort un petit « Dude, it’s Beacon Hills ». Comme si c’était une raison pour savoir qui sont les loup garous. Mais j’aime beaucoup cette scène car en plus d’être drôle elle se termine sur un tendre baiser. C’est beau l’amour non ? Par ailleurs, Teen Wolf installe aussi un climat proche de Kill Bill (mais en beaucoup plus sombre) avec ces démons ninjas. C’est tout de même assez impressionnant et cela fonctionne même très bien. C’était l’épisode parfait pour inviter une Maggie Q ou encore (et surtout) Lucy Liu à manier du sabre. Le côté toujours très riche de l’épisode a tendance par moment à démontrer que Teen Wolf a des faiblesses. Car oui, la série ne sait pas toujours très bien doser toutes les informations et l’on se retrouve donc avec des épisodes qui veulent en dire beaucoup mais qui ne laissent pas au téléspectateur l’occasion de tout assimiler. C’est bien le seul grand reproche que je pourrais faire à la série cette saison.
Note : 8.5/10. En bref, solide conclusion.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines