Magazine Conso

Made in France, le documentaire de Canal

Publié le 25 mars 2014 par Emmma @bloglesmainsdor

Dimanche soir je me suis plongée dans le documentaire de Canal réalisé par ce jeune journaliste Benjamin qui teste le made in France durant un an.

Mon constat 
Pendant ce temps là mon amoureux me concoctait une saine salade – loin d’être made in France quand j’ai regardé de près les étiquettes des composants de ce plat préparé avec amour j’ai flippé : thon importé du Ghana, boulgour de je ne sais où, artichauts du Pérou, même mes cornichons tout juste ramenés du sud sont importés.
J’ai pleuré.

J’ai eu le flash de faire l’inventaire de tout ce qui était made in France chez moi à l’instant T.
L’équipement passe encore : j’ai un canapé made in France, pas mal de meubles chinés… en gros à part la high-tech notamment mon nouveau Mac depuis lequel je tapote ces quelques mots je m’en sors plutôt pas mal ! Comme vous le savez je suis également très française dans mes cosmétiques : Melvita, Avène, Yves Rocher, Sanoflore et les savons made in planète Marseille.

Le message
Je m’égare. Revenons-en au documentaire en question et au message clé : en gros sans moyens financiers tu ne peux pas te payer du made in France et encore moins de bons produits pour vivre sainement.
Arnaud Montebourg toi si présent dans le docu si tu me lis alors en plus de vanter le made in France et d’arborer fièrement la marinière, pourrais-tu faire en sorte de rendre la bonne production plus accessible ?
Comment expliques-tu que si tu veux manger sain à Paris tu dois débourser 3 fois plus qu’en province ? Je reviens d’une semaine dans les Alpes où le bio est 3 fois moins cher qu’à Paris et  je ne vous parle même pas de la production locale et des petits producteurs… Ce cercle vicieux a le don de m’exaspérer.
Surproduction polluée –> mal bouffe –> maladies : la révolte est permanente.
Je me rends compte de la chance que j’ai d’aller souvent à la campagne et de ramener de bons produits du jardin familial ou des paniers bio de la ferme d’à côté à moindre prix.

L’avenir
Ce docu a suscité l’envie de vivre moi aussi le made in France au moins un mois, mais seulement la nourriture. Vive le locavore et le bio.

J’aimerai surtout faire un mois sans gluten. Vous me direz rien à voir avec le made in France quoique…
Il parait que l’on retrouve une forme olympique et là aussi le gluten n’est que la mauvaise conséquence de ce qui nous entoure… En France mais surtout via les produits venus d’ailleurs…
Je pense attendre l’été, les vacances, la marinière… tout ça. A suivre !

mariniere


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Emmma 1717 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte