Magazine

Bataille et montée des enchères pour le rachat de SFR

Publié le 17 mars 2014 par Julien Pecquet
Bataille et montée des enchères pour le rachat de SFR 17 mars 2014

Bouygues et numéricable, principaux intéressés

La vente ou le rachat, c’est selon, de SFR continue d’alimenter l’actualité du monde de la télécommunication. Bouygues et Numericable sont aux coudes à coudes dans la course pour cette nouvelle acquisition, chacun adoptant sa stratégie propre. Aujourd’hui Bouygues fait monter d’un cran l’enchère, Numericable joue sur la pérennité des emplois.

Une offre alléchante de Bouygues

Décidément, la bataille fait rage entre les deux acquéreurs potentiels de SFR. Bouygues vient d’annoncer qu’il a rajouté 800 000 millions d’euros à sa première offre la ramenant ainsi à 11,3 milliards d’euros « en cash ». Ses dirigeants envisageraient également d’introduire en bourse l’ensemble dès que la fusion de deux sociétés SFR et Bouygues sera effective. Cette mesure procurera « une liquidité immédiate » aux projets d’investissement en vue du développement et surtout de l’innovation des activités du groupe.

Numéricable propose une offre plus protectrice des salariés

De son côté, Numericable maintient son offre à 10,9 milliards d’euros « en cash » avec 32% de l’entité combinée, un montant supérieur à la première offre de Bouygues. Obligé de trouver un argument plus persuasif, Numericable soulève le volet social de l’opération. En effet, selon son PDG, Éric Denoyer, si Bouygues s’empare de SFR, plus de 3 000 emplois seraient touchés à cause de l’existence de « doublons ». Selon toujours ce dirigeant, actuellement SFR et Bouygues possèdent plusieurs boutiques en côte à côte, concurrentes dans le temps, et qu’une suffirait aujourd’hui en cas de fusion des deux sociétés. Ainsi, l’une des deux doit être fermée et la suppression d’emploi serait inévitable. Un haut dirigeant de Numéricable aurait même adressé une lettre à la ministre déléguée à l’Économie numérique, Fleur Pellerin, pour signifier son engagement à sauvegarder l’emploi.

La décision finale appartient à la commission spéciale, composée de 14 membres, désignée pour sortir le verdict final.

Je valide mon inscription à Paperblog sous le pseudo julienpecquet


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julien Pecquet 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte