Magazine

Renault s’attaque au recyclage des textiles de ses véhicules

Publié le 24 janvier 2014 par Julien Pecquet
Renault s’attaque au recyclage des textiles de ses véhicules 24 janvier 2014

80% de leur volume recyclable

ValTex est le nom du nouveau défi écologique que s’est fixé le constructeur automobile Renault, en association avec la SNCF et six autres partenaires, dont quatre industriels et un laboratoire de recherche.
Son but est de créer une filière de collecte, de valorisation et de transformation des matières textiles issues notamment des véhicules inutilisables.

Des mousses, les habillages des sièges et banquettes mais aussi des uniformes professionnels, des vêtements de protection… qui, d’après la Direction de l’Environnement du constructeur automobile, pourraient être recyclés à hauteur de 80% du total de leur volume. Un volume potentiel annuel en France estimé à 49.000 tonnes de déchets qui seraient transformables en de nombreux produits, également recyclables, comme des isolants acoustiques et thermiques labellisés Ecocert Environnement, dédiés à l’industrie, le bâtiment, l’aéronautique et l’automobile.

Une première en france

Ce projet ValTex, labellisé par Techtera et financé par l’ADEME est une première en France puisque seul le recyclage des textiles ménagers (vêtements, linge, chaussures) y est actuellement organisé en filière.

Pour les porteurs du projet ValTex, tout reste donc à faire. Evaluer quantitativement et qualitativement les déchets. Mettre en place des filières de collecte et de tri. Définir une méthodologie de déconstruction et de reconstruction. Imaginer une gamme élargie de nouveaux produits à concevoir. Communiquer auprès du grand public, des PME et des industries.

Un investissement de masse

Piloté par la Direction du Plan Environnement de Renault, le projet ValTex est dans la juste continuité du plan ValVer, initié en 2010, pour recycler les vitrages issus des véhicules hors d’usage.
Un budget de 1,5 millions d’euros lui a été d’ors et déjà alloué pour une durée de 3 ans.Le temps jugé nécessaire pour concrétiser ce projet et en pérenniser sa rentabilité.
Ainsi à l’horizon 2015, ValTex contribuera dans les temps à l’objectif de valorisation défini par la Direction Européenne « déchets » 2000/53/CE relative à l’élimination des véhicules en fin de vie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julien Pecquet 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte