Magazine Humeur

Réponse à Deflesselles (qui ferait mieux de se taire)

Publié le 25 mars 2014 par Thierry Gil @daubagnealalune

deflesselle2

En réponse à Deflesselles qui ne dit pas que des clowneries mais qui en écrit beaucoup sur le blog de Gérard Gazay :

Oui, la gauche Aubagnaise a soutenu Hollande, hélas !
Les promesses ne sont pas au rendez-vous, c’est le moins que l’on puisse dire.
Comme les électeurs de droite en 2008 l’ont été par le système Sarkozy, nous avons été bernés par de belles paroles. A la différence près que Hollande n’a jamais traité de bâtards les juges, ni commis de délits de trafics d’influences comme l’a fait l’ex-président des affaires. Jamais aucun président n’avait autant cumulé de casseroles que lui.

Toujours Deflesselles, groupie de Gaudin et chantre de la Métropole, qui assure que la fusion UMP-UDI est réussie. Cela sera-t-il l’avis de tous les centristes ? A peine 8 colistiers de Barthélémy sur la liste. Alors oui, Gazay félicite Barthélémy pour sa campagne, mais il la met à genoux, même pas première adjointe ! et elle parade pour son poste en ayant vendu ses électeurs pour une poignée de figues. Que ne ferait-on pas pour être élu?

Quant aux impôts, franchement mort de rire ! Encore de belles promesses. Qui va éponger les dettes de Marseille ? Celles-là même générées par l’UMP? Ce sont nous, les Aubagnais, lorsque nous aurons été dévorés par Gaudin et ses sbires.

Voilà le cri du cœur d’un homme écœuré par les affaires qui font qu’aujourd’hui les français en ont marre des belles promesses. L’UMP porte aujourd’hui une lourde responsabilité dans la progression du front national car si le parti socialiste a eu ses affaires, la droite n’est pas en reste et même largement en tête.

La politique à Aubagne n’est pas celle du gouvernement. Dimanche il ne faut pas confondre le miroir aux alouettes umpiste et le programme résolument tourné vers l’avenir de Daniel Fontaine.

Alors monsieur Deflesselles, si vous connaissiez Aubagne, vous sauriez que ce n’est pas une liste communiste qui préside aux destinées d’Aubagne, mais une liste d’ouverture partant du parti communiste pour aller jusqu’au MoDEM. Mais sans doute cela est bien gênant à dire.

Pierre Rodeville et Thierry Gil


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thierry Gil 4963 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines