Magazine Humeur

Que la gauche cesse de se ridiculiser avec son front républicain

Publié le 25 mars 2014 par Parolededemocrate
L'appel du PS et du PC à retirer leurs listes et même à voter l'UMP est pitoyable. Ces partis ont ils si peur du Fhaine pour qu'ils préfèrent avoir l'UMP aux commandes des mairies et n'avoir aucun conseiller municipal. Quand on a des convictions, on se bat avec. Pour moi Français issu de l'immigration, je ne fais aucune distinction entre l'UMP et le Fhaine et l'attitude des directions des partis de gauche donne raison au Fhaine qui parle de la politique française comme une chasse gardée des partis traditionnels. Ces attitudes sont des insultes à la démocratie. J'espère que les électeurs auront l'intelligence de ne pas se prêter à cette mascarade électorale.
 Aujourd'hui, les cocus et les tondus , ce sont les militants de gauche qui ont l'impression de se faire baiser très profond par les responsables des partis de la gauche gauche . Beaucoup de ses responsables politiques sont à l'abri des problèmes financiers et sont dans l'incapacité de comprendre la révolte populaire et surtout incapables de se rendre compte que le fhaine laboure les terres des classes populaires qui découvrent que les leaders dits de gauche n'ont aucun scrupule à préférer voir élire des candidats d'une droite dure plutôt qu'avoir des représentants même dans l'opposition pour défendre leurs intérêts de citoyens.
quant aux français d'origine maghrébine, je tiens à ce que tu comprennes bien que le maire soit droite extrême ou extrême droite, c'est du pareil au même. ce n'est pas parce que quelques jupes colorées ou costards bronzés s'agitent dans les partis de droite que ça rendra ces partis fréquentables. Ce que la gauche semble ignorer, c'est qu'en se désistant pour le second tour, l'électorat de gauche se sentant abandonner ira soi au mieux s'abstenir, soi au pire voter fhaine. Abandonner son électorat en lui imposant de choisir entre la peste et le choléra est d'une grande lâcheté de la part des partis dis de gauche et je tiens à féliciter le civisme du candidat socialiste de Béziers, Jean Michel du Plaa qui se maintient au second tour avec sa liste par respect pour ses électeurs. Honte aux représentants de toute la gauche et à tous ceux qui n'ont aucun sens du civisme. La démocratie se nourrit de choix citoyens, de convictions idéologiques et pas de ces petites magouilles minables qui ne font pas honneur à l'intelligence française. On vote pour élire des représentants honnêtes pas pour faire barrage à des partis parce qu'ils ne partagent pas nos convictions. Ou les partis maudits sont illégaux et dans ce cas, ils doivent être interdits ou ils le sont et ils doivent être respectés si on veut demain être respectés.
Le pseudo front républicain est un front de margoulins et les citoyens français ne se feront pas berner par la bande des copains qui nous assomme chacun à sa

 quand leotard françois parle pour le fhaine de racines fascisantes, il ferait mieux de balayer devant sa porte et fouiller le passé de ses amis longuet devedjian et madelin tous d'anciens fachos
En 1964, gérard longuet prend part, en compagnie d'Alain Madelin, à la création du mouvement Occident, groupuscule d'extrême droite souvent impliqué dans des affrontements violents contre l'extrême gauche.
En 1967, soupçonné en sa qualité de dirigeant du mouvement d’extrême droite Occident d'avoir été un des instigateurs d'une expédition violente contre des étudiants d'extrême gauche à l'université de Rouen (l'un de ces derniers étant laissé dans le coma après l'attaque2), Gérard Longuet est inculpé et condamné le 12 juillet 1967 à 1 000 francs d'amende pour complicité de « violence et voies de fait avec armes et préméditation3 », en même temps que douze autres militants d'extrême droite, dont Alain Madelin, Alain Robert et Patrick Devedjian.
Il est amnistié en juin 1968[réf. nécessaire]. Après la dissolution, par le Conseil des ministres, d'Occident en octobre 1968, il rejoint le Groupe union défense (GUD), groupuscule d'extrême droite mené par Alain Robert, dont il écrit la charte, puis Ordre nouveau, destiné à rassembler les nationalistes4.
Il fera partie en 1971 avec Claude Goasguen de la direction de ce mouvement4, dissous par décret du Conseil des ministres le 28 juin 1973
et on demande au peuple de gauche de voter pour le parti qui leur donne le biberon. Ce n'est pas parce que des descendants de victimes du racisme bien bronzés ont choisi de se mettre à genoux à droite que les partis de droite deviennent des partis fréquentables. Je sais que certains maghrébins ou africains pensent pouvoir changer ces partis de l'intérieure mais qu'ils sachent qu'ils fréquentent des gens dont les racines sont fascisantes.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Parolededemocrate 2305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines