Magazine Auto/moto

BMW X5 eDrive 2015 : le géant vert!

Publié le 28 mars 2014 par Critiqueauto
BMW X5 eDrive 2015 : le géant vert!

BMW se classe actuellement parmi les leaders mondiaux en termes de développement de technologies en plus d’exploiter toutes les possibilités que lui offrent ses véhicules. Bien que gourmand, peu raffiné, coûteux à entretenir et même encombrant, le X5 a toujours plu à la clientèle BMW et même les plus fervents adeptes de ses rivaux Mercedes-Benz et Audi ne peuvent que lui lancer des fleurs. Bref, le X5 n’a rien à envier aux autres et on pourrait croire qu’il est parfait, mais BMW a quand même trouvé le moyen de le rendre meilleur et supprimer littéralement ses pires défauts avec une version hybride rechargeable basée sur les mêmes technologies qu’utilisent l’i3 et l’i8.

Le BMW X5 eDrive 2015 sera non seulement muni d’un système hybride lui permettant de fonctionner en mode 100 % électrique, mais il sera également le premier VUS de grande taille à profiter d’une motorisation de 4 cylindres chez BMW. Les consommateurs qui opteront pour cette version du X5 bénéficieront donc à la fois d’un véhicule luxueux, imposant et économique à la pompe. Et comme si ce n’était pas assez, le VUS du constructeur bavarois a fait peau neuve l’an dernier. Décidément, le X5 eDrive 2015 aura tout ce qu’il faut pour plaire au moment de sa sortie sur le marché.

Les détails

C’est donc une combinaison entre un moteur électrique de 90 chevaux et un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres de 245 chevaux que le BMW X5 eDrive 2015 sera propulsé. C’est ce qui permettra notamment au X5 eDrive 2015 d’afficher une consommation moyenne de seulement 3.8L/100km, ce qui, sur papier, ressemble davantage à une petite citadine qu’un immense VUS de luxe. Le X5 eDrive 2015 profitera également de la fameuse transmission automatique à 8 rapports de série. Toutefois, toute cette technologie et ces ajouts pour le bien de l’environnement auront lieu de sacrifier une partie du plaisir de conduire qu’offre un X5 standard. Enfin, selon les dires de BMW, son VUS hybride serait capable de boucler le 0-100 en seulement 7 secondes, ce dont je doute fortement, même avec une puissance combiner de 335 chevaux.

Une porte d’entrée

Les véhicules électriques prennent une place de plus en plus importante dans la société, mais la majorité des constructeurs les offre comme modèle unique. Ce que BMW a fait avec son X5, comme bien d’autres d’ailleurs, c’est de prendre un véhicule de série et de le proposer en version hybride rechargeable, comme s’il s’agissait d’une nouvelle mécanique tout simplement. Il y a donc lieu de croire que BMW appliquera la formule à l’entièreté de sa gamme d’ici peu.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines