Magazine Santé

Apports alimentaires en sel : Ni trop, ni trop peu

Publié le 02 avril 2014 par Santelog @santelog

APPORTS alimentaires en SEL: Ni trop, ni trop peu – American Journal of HypertensionDes apports alimentaires trop élevés en sel (ou sodium) ont été largement associés au risque cardiovasculaire, cependant des études ont souligné la difficulté d’estimer l’impact réel d’une réduction du sel, d’autres études contredisent ce bénéfice. Cette nouvelle étude, américaine, publiée dans l’American Journal of Hypertension, suggère que les niveaux de consommation de sodium recommandés par l’agence sanitaire américaine sont même associés à des résultats néfastes pour la santé.

En fait l’apport quotidien moyen pratiqué par la plupart des Américains serait même associé à de meilleurs résultats pour la santé que les niveaux actuellement recommandés par les services de santé.

·   Qu’en est-il aux Etats-Unis ? Les Américains consomment de 2,6 à 4,9 g de sodium par jour et la recommandation actuelle des US CDC est moins de 2,3 g/ jour pour les personnes en bonne santé âgées de moins de 50 ans et moins de 1,5 g / jour pour les personnes de plus de 50 ans.

·   Qu’en est-il en France ? Les Français consomment environ 10 g de sel par jour soit 4 g de sodium chez les hommes et 8 g de sel, soit 3,2 g de sodium chez les femmes et la recommandation du PNNS est de 3,2 g/jour chez les hommes et 2,6 g/jour chez les femmes et les enfants.

N.B. L’OMS donne un objectif de consommation de 5 g de sel par jour soit 2 g de sodium.

Ici, c’est une méta-analyse de 25 études portant sur les apports en sodium de plus de 274.683 personnes. Elle montre que par rapport à l’apport habituel de sodium, les régimes avec apport faible ou excessif sont tous deux associés à une mortalité accrue. Ainsi, la consommation de la grande majorité des Américains correspondrait à des résultats de santé plus favorables que la recommandation actuelle des CDC (<2,3 g par jour), un peu plus «  rigoureuse  » que la recommandation française.

Il existe donc une fourchette optimale de consommation, ni trop, ni trop peu. La bonne nouvelle serait que 95 % de la population mondiale serait ainsi «  dans la fourchette  ». Et l’étude confirme l’absence de variation significative dans les résultats de santé, tant que la consommation reste dans ces limites (Soit 2,6 à 4,9 g de sodium / jour – sauf cas cliniques particuliers)…

Source: American Journal of Hypertension March 20, 2014 doi: 10.1093/ajh/hpu028 Compared With Usual Sodium Intake, Low-and Excessive-Sodium Diets Are Associated With Increased Mortality: A Meta-Analysis et CDC Most Americans Should Consume Less Sodium


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine