Magazine Info Locale

Jacques Le Goff avait parraîné le monument à la mémoire et à la paix de Val-de-Reuil

Publié le 02 avril 2014 par Gezale

A l’occasion de la cérémonie d’inauguration du Monument à la mémoire et à la paix, sur une idée de Bernard Amsalem, alors maire de Val-de-Reuil en 1993, de nombreux parrains avaient accepté d’adresser un texte devant servir de support à la réflexion. Jacques Le Goff, décédé avant-hier, historien de renom et excellent médiéviste avait accepté d’être de ceux-là. J’ai plaisir à rappeler le texte de la lettre qu’il avait adressée au maire et le texte consacré au sens de la paix et de la mémoire : 
« Votre idée d'un monument pour la paix et pour la mémoire me semble belle et bonne et c'est pour moi un grand honneur que vous ayez souhaité me mettre parmi les parrains. Je l'accepte bien volontiers et vous prie d'agréer l'expression de ma haute considération et de mes sentiments très chaleureux. »
« La mémoire bien utilisée et la paix bien ordonnée sont les deux conditions d'un avenir heureux et fructueux. La mémoire doit y projeter l'émotion du passé vécu en gardant la voie médiane entre un souvenir qui ne doit pas paralyser et un oubli qui déshonorerait. Elle doit chercher la vérité sous la passion, se transformer en histoire authentique. La paix ne doit pas être lâche, passive ou neutre, elle doit être l'effort actif pour surmonter les pulsions xénophobes ou racistes, pour fonder la société sur la justice, le respect et la fraternité. » Jacques Le Goff

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 6896 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine