Magazine High tech

Le marketing sans fil n'est pas à vous

Publié le 03 avril 2014 par Charles Bwele @blog_e_sphere
Grâce au Big Data, au Wi-fi et au GPS, les magasins et les centres commerciaux puiseront directement les données personnelles dans vos smartphones afin d'alimenter leurs machines marketing ultimes.


Le marketing sans fil n'est pas à vous
Ce n'est guère un hasard si le restaurant asiatique Happy Child a modifié ses menus et ses tarifs : il connait les gymnases et les night-clubs préférés de ses clients yuppies et "branchés". Le classieux restaurant Czehoski a recruté un DJ orienté années 80 pour ses vendredi soir après avoir constaté que deux tiers de ses clients ont plus de 30 ans. Situés dans le centre-ville de Toronto, ces deux restaurants ont souscrit à des solutions Turnstyle moyennant une quarantaine de dollars mensuels.
Spécialisée dans l'analyse des données consommateurs, la start-up canadiennne Turnstyle Solutions (Consumer Analytics For The Real World) a installé 200 capteurs dans plusieurs magasins et bars/restaurants du centre-ville de Toronto. Après avoir détecté les cartes Wi-fi activées de tous les smartphones dans un rayon de 45 mètres, ces capteurs récupèrent leurs adresses MAC et, pour peu qu'ils soient connectés à Facebook ou à Google Plus via un hotspot Wi-fi, obtiennent également les noms, l'âge et le sexe de tous les utilisateurs.
NB : L'adresse MAC est le code d'identification unique de la carte Wi-fi/réseau intégrée dans chaque téléphone mobile / ordinateur. Rien à voir avec les produits Apple !
Grâce aux merveilles du Big Data, une boutique de vêtements peut en savoir plus sur les sites e-commerciaux visités par ses clients et sur leurs achats en ligne afin de mieux cibler ses promotions. Un bar/restaurant peut adapter ses happy hours ou la gestion de son personnel en fonction de l'agenda des spectacles du théâtre le plus proche. Sus aux aficionados de Foursquare : où qu'ils aillent, le Docteur Marketing ne les lâchera plus d'un poil !
En effet, Turnsyle Solutions n'est qu'une pionnière parmi tant d'autres du géomarketingà viseur laser combinant capteurs (à peine plus volumineux qu'un smartphone) et Big Data.
Crée par quelques figures de proue de Google Analytics, la start-up californienne Euclid Analytics analyse les données Wi-fi et GPS afin que les commerces de détail circonscrivent précisément les habitudes de déplacement de leurs clients, le temps passé sur les points de vente, les rayons les plus visités, etc. La start-up torontolaise Viasenseest plus versée dans la démographie des mobinautes : où vont et viennent les clients d'un magasin ou d'un centre commercial ? Où vivent-ils ? Sont-ils golfeurs ou footballeurs ? Combien gagnent-ils ? Sont-ils Blancs, Noirs, Latinos, Asiatiques, Indiens, etc ?
Ces trois agences géomarketing jurent par tous les octets qu'elles ne font qu'analyser des données anonymes et Chris Gilpin, fondateur de Turnstyle Solutions, fait preuve d'une (fausse) naïveté typiquement geek. Toutefois, le croisement et la corrélation de ces données - enregistrées et géolocalisées en temps réel par l'infomédiaire (Google/Android, Apple/iOS, Microsoft/Windows Mobile), par le réseau social et/ou les apps (Facebook, Twitter, Google Plus, Linkedin) et par l'opérateur télécoms (Orange, Vodafone, Verizon, etc) annihilent complètement l'anonymat initial.
Devrons-nous signer un contrat de service avant de franchir le seuil d'un magasin ou d'un centre de commercial ? Aurons-nous quelque droit de regard sur l'usage de nos données mobiles ? Faudra-t-il systématiquement désactiver le Wi-fi, le GPS et les apps avant de faire du shopping ? Nos profils seront-ils inéluctablement disséqués à proximité (moins de 45 mètres) d'un point de vente pourvu d'une solution géomarketing ? Et si les péages et commerces autoroutiers adoptaient ces solutions ?
Quelques mois plus tôt, j'avais expliqué dans ce blog comment et pourquoi votre empreinte mobile vaut de l'or. Vous savez désormais à quoi vous en tenir dans un café, dans un fast-food, dans un magasin de fringues ou dans un centre de commercial. Bienvenue dans la Marketrice !
En savoir plus :
  1. Wall Street Journal : What Secrets Your Phone Is Sharing About You
  2. The Globe And Mail : Why your smartphone is telling this Toronto tech firm all about you
  3. Fast Company : Businesses are tracking your habits—but how much information is too much?
  4. Our Life in Toronto : Is Turnstyle Solutions Really Watching You ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Charles Bwele 5175 partages Voir son profil
Voir son blog